Actu voiture électrique

Ce SUV électrique inspiré de Audi et Lamborghini est destiné à battre Tesla

Albert Lecoq

Le géant chinois BYD, anciennement connu comme fabricant de batteries, s’apprête à enrichir sa série Océan avec un tout nouveau SUV électrique : le Sea Lion 07. Conçu sous l’égide de Wolfgang Egger, ancien chef designer chez Audi et Lamborghini, ce véhicule promet d’allier élégance et performance.

L’ascension fulgurante de BYD

L’engouement pour les véhicules électriques ne cesse de croître, et BYD ne manque pas de se démarquer. Avec une production de 151,193 véhicules électriques en septembre seul, BYD frôle le succès du leader du marché, Tesla, avec une différence minime de quelques milliers de véhicules. La stratégie de BYD, qui consiste à fabriquer la plupart de ses composants en interne, lui confère un avantage concurrentiel indéniable, permettant une production rapide et à moindre coût.

Le modèle Dolphin illustre parfaitement cette stratégie : à l’exception des pneus et des vitres, chaque composant est fabriqué par BYD, offrant ainsi un prix de vente nettement inférieur à la concurrence.

Les atouts compétitifs de BYD : Accessibilité et expansion internationale

Avec des prix oscillant entre 16 000 et 30 000 € sur divers marchés (sauf en France ou les taxes font grimper les prix à 40 000 €), les modèles tels que la hatchback Dolphin et le Yuan Plus, également connu sous le nom d’Atto 3 chez nous, se positionnent parmi les options les plus abordables.

A lire également :  La fin de la voiture thermique ne sera sans doute pas pour 2035 : l'électrique en crise

Cette politique tarifaire agressive contribue à la croissance explosive de BYD, notamment en Thaïlande, au Brésil et en Colombie, sans oublier l’expansion dans des marchés clés tels que le Japon, le Mexique, l’Australie et la Hongrie.

Le lancement imminent du nouveau SUV électrique BYD

Le Sea Lion 07, dernier né des SUV électriques de BYD, sera officiellement présenté demain 17 novembre au Salon International de l’Automobile de Guangzhou. Son design, caractérisé par un avant élégant et un profil fastback, vise une efficacité maximale. Ce modèle devrait rejoindre la plateforme e-platform 3.0 de BYD et se présente déjà comme un concurrent sérieux au Model Y de Tesla sur le marché chinois et probablement à l’international.

Bien que son prix reste à confirmer, il devrait démarrer aux alentours de 25 000 euros, se positionnant juste en dessous du nouveau BYD Song L. Le Sea Lion 07 viendra compléter la série Océan qui comprend déjà la berline Seal et la Seagull.

BYD : un concurrent de poids face à Tesla

Les réductions de prix agressives menées par Tesla et BYD cette année reflètent une stratégie visant à évincer la concurrence et stimuler la demande. Malgré des prix plus bas, BYD a enregistré un profit record de 1.42 milliard de dollars au troisième trimestre. Avec l’arrêt de la production de véhicules à combustion en avril 2022, BYD saisit pleinement la transition de l’industrie vers les véhicules électriques, se positionnant comme un acteur incontournable à surveiller.

A lire également :  Mercedes annonce la couleur : la voiture à essence n'est pas prête de disparaître face à l'électrique
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires