Actu voiture électrique

Découvrez l’origine d’une Tesla grâce à cet outil en ligne

Albert Lecoq

Tesla étend ses horizons, produisant des voitures électriques aux quatre coins du globe. Mais comment savoir d’où provient exactement votre véhicule ? Plongeons dans le décryptage du numéro VIN de Tesla pour le millésime 2024.

Tesla s’agrandit : l’importance du VIN

Avec la croissance phénoménale de Tesla, la marque produit maintenant des véhicules électriques dans de multiples usines à travers le monde. Pour les passionnés, et notamment pour des modèles comme la Tesla Model Y, produite simultanément dans quatre usines, la provenance devient un sujet d’intérêt.

Heureusement, la NHTSA (Administration Nationale de la Sécurité Routière aux États-Unis) nous offre un décodeur de l’année-modèle VIN pour Tesla. Il nous éclaire sur la signification des chiffres et lettres du code VIN, révélant notamment la version spécifique d’un véhicule.

Les bases du déchiffrage

Les trois premiers chiffres du numéro VIN, long de 17 chiffres, pour les Tesla sont toujours “5YJ”. Le modèle spécifique du véhicule peut être identifié par le quatrième chiffre :
3 pour la Tesla Model 3, S pour la Model S, et ainsi de suite, avec notamment C pour le Cybertruck et T pour le Tesla Semi.

L’année-modèle est définie par le 10e chiffre. Par exemple, P signifie que la voiture est du millésime 2023. Mais le point crucial est l’origine. L’usine de fabrication est définie par le 11e chiffre. Aux États-Unis, “A” signifie Austin, Texas, “F” pour Fremont, Californie, et d’autres lettres représentent des sites de production en Europe et en Chine.

A lire également :  Voici le Cupra Tavascan VZ : le SUV qui va vous faire aimer l'électrique

Détails techniques

Le huitième chiffre nous indique le type de moteur ou d’unité d’entraînement. Par exemple, “5” signifie un moteur double P2, spécifique aux modèles S et X, tandis que “A” indique un moteur simple standard/performance pour la Model 3.

Une caractéristique intéressante pour le millésime 2024 est le septième chiffre, qui indique le type de carburant. “E” signifie électrique, mais une nouveauté apparaît : “F” pour les véhicules équipés d’une batterie au phosphate de fer lithium, contrairement aux batteries traditionnelles NCA ou NCM.

Spécificités pour le Tesla Semi et le Cybertruck

Pour ces véhicules plus lourds, le décodeur VIN fournit des informations sur la classification du poids total en charge et sur la motorisation. Par exemple, le “E” pour le Tesla Semi indique une classe 8, pour un poids supérieur à 14 968 kg.

À mesure que Tesla ouvre de nouveaux sites de fabrication et introduit de nouveaux modèles (comme une usine récemment annoncée au Mexique), il est attendu que le décodeur VIN devienne encore plus complexe.

Le numéro VIN de votre Tesla détient les secrets de sa fabrication. Alors que la compagnie évolue et se diversifie, cette clé de déchiffrage nous permettra de suivre l’évolution de chaque véhicule électrique sortant des usines Tesla. À vous de jouer et de décrypter le vôtre grâce à l’outil en ligne ici ou en suivant le document PDF ci-joint.

A lire également :  Moins chère qu'une Dacia, cette voiture électrique qui arrive en Europe va faire très mal

Cliquez ici pour accéder au décodeur de VIN Tesla 2024

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires