Actu voiture électrique

Cette Tesla Model Y a roulé 65 000 km en 4 ans : voici l’état de sa batterie

Philippe Moureau

La Tesla Model Y a non seulement investi les routes mondiales avec des ventes records, mais elle a également offert à de nombreuses familles la possibilité d’expérimenter une accélération quasi instantanée à un prix équivalent à celui d’un SUV familial moyen, surtout avec la version Performance. Après trois ans sur la route, équipée de performances dignes d’une supercar, comment ce véhicule a-t-il survécu à l’épreuve du temps et des kilomètres ?

Une batterie qui tient la route même dans des conditions extrêmes

L’usure d’un véhicule électrique, surtout utilisé intensivement, est une préoccupation majeure pour beaucoup. Cette Tesla Model Y Performance ici a été soumise à un usage plus intensif que la moyenne pendant ces trois années. En effet, des recharges régulières à 100% de la capacité de la batterie (malgré le conseil de ne charger régulièrement qu’à 80%), plus d’une douzaine de tests d’accélération sur une piste de dragster et de nombreux longs trajets ont été réalises. Un traitement bien plus sévère que celui d’un propriétaire moyen adopterait.

Malgré cela, les effets sur la batterie sont remarquablement faibles. À sa réception en 2020, l’ordinateur de bord indiquait une autonomie à 100% de 469 km, correspondant à l’autonomie homologuée en cycle américain EPA. Tesla a d’ailleurs depuis réajusté cette valeur à 449 km suite à un réajustement de cette autonomie par une correction du cycle d’homologation, qui a donc été répercuté sur la voiture via son interface : ainsi elle aurait désormais indiqué 449 km à 100% à l’état neuf.

A lire également :  Il est possible d'augmenter la puissance de votre voiture électrique Volkswagen en quelques clics

En 2024, trois ans plus tard, l’autonomie affichée par l’ordinateur à 100% est de 417 km, avec une autonomie réelle constatée d’environ 390 km, soit une diminution de seulement 7% après trois ans, conservant ainsi 93% de sa capacité initiale de batterie.

Performance et recharge, une légère érosion mais rien d’alarmant

La performance de recharge du Model Y a également été scrutée. En 2021, le véhicule consommait 75 kWh pour une recharge complète à partir d’une batterie presque vide, tandis qu’en 2024, cette capacité se réduisit légèrement, passant à 71.4 kWh, soit une baisse de 5%. Il est important de noter que ces mesures excluent vraisemsemblablement les pertes durant la recharge – le Model Y Performance étant équipé d’une batterie de 75 kWh.

Côté performance dynamique, l’impact est minime. À l’origine, le véhicule accélèrait de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes. Trois ans plus tard, ce temps avait augmenté d’un dixième de seconde. La durée nécessaire pour couvrir 400 mètres a également augmenté de 0,3 secondes, bien que cela puisse aussi être en fonction de l’usure des pneus. En bref, des changements que peu de propriétaires de Model Y Performance trouveraient notable.

Face à la concurrence et le besoin d’une mise à jour

Même si la Tesla Model Y a été la voiture la plus vendue au monde en 2023, surpassant même la Toyota Corolla, elle n’a pas bénéficié de mise à jour significative. Dans un contexte où la compétition se renforce et où la marque elle-même traverse une période difficile, un rafraîchissement de la Model Y aurait été souhaitable. Ce véhicule vieillit certes bien, mais la stagnation dans un marché dynamique pourrait lui être préjudiciable.

A lire également :  Peugeot e-5008 : voici le prix et tous les détails du nouveau SUV électrique 7 places

Pour ceux qui possèdent un Model Y, ou envisagent son acquisition, ces informations pourraient être cruciales. Elles mettent en évidence la robustesse et la longévité des composants internes même sous un traitement intensif, un point souvent interrogé par les utilisateurs potentiel de véhicules électriques.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires