La découverte d’un lac de lithium pourrait alimenter 375 millions de voitures électriques

ParAlbert Lecoq 9 décembre 2023 à 13h13

La science et l’opportunité se rencontrent sous les eaux du Salton Sea en Californie. Oubliez les images désolées de cette étendue d’eau, car sous elle se cache un trésor qui pourrait bien changer le jeu dans l’industrie des véhicules électriques. Un trésor nommé lithium, cet or blanc indispensable à la confection des batteries électriques et pourtant écologiquement décrié.

L’ampleur insoupçonnée des réserves de lithium

Une étude récente du Département de l’Énergie des États-Unis révèle un fait étonnant : le Salton Sea abrite l’une des plus grandes réserves de lithium du monde. Si vous vous demandez de quelle ampleur nous parlons, imaginez ceci : assez de lithium pour produire les batteries de 375 millions de véhicules électriques ! La réserve, située sous le lit du lac, se présente sous forme de saumure extrêmement chaude.

Les chercheurs de Lawrence Berkeley National Laboratory estiment que cette réserve pourrait supporter la production de 3 400 kilotonnes de lithium. Pour mettre ces chiffres en perspective, les États-Unis comptent actuellement environ 2,4 millions de véhicules électriques enregistrés. Cette découverte survient alors que certains prédisent une pénurie de lithium d’ici 2025, un scénario qui pourrait freiner l’essor du marché des véhicules électriques prévu pour 2030.

Le Salton Sea : d’une catastrophe écologique à une mine d’or verte

Le Salton Sea est tristement célèbre pour être le pire désastre écologique de l’État, avec des sécheresses et des vagues de chaleur qui ont considérablement réduit son étendue. Mais derrière cette façade se cache un potentiel énergétique vert considérable. Depuis une décennie, ce site est une source de production d’électricité géothermique, et aujourd’hui, il se présente comme un gisement prometteur pour l’extraction de lithium.

Le gouverneur Gavin Newsom a même qualifié le lac de « l’Arabie Saoudite du lithium ». Cette métamorphose du Salton Sea en un acteur clé de la transition énergétique est un exemple frappant de la façon dont une zone sinistrée peut se réinventer en moteur de progrès durable.

Extraction du lithium : un défi de taille mais prometteur

L’extraction commerciale de lithium à partir de saumure géothermique représente un défi technique majeur. Néanmoins, plusieurs entreprises se lancent déjà dans cette aventure, stimulées par d’importants investissements et le soutien de la Commission de l’Énergie de Californie. Des partenariats se forment, comme celui entre General Motors et Controlled Thermal Resources, pour sécuriser l’accès à ce lithium stratégique.

Les méthodes d’extraction envisagées s’éloignent des techniques traditionnelles, plus destructrices. L’objectif est de mettre au point une technologie d’extraction directe du lithium, plus respectueuse de l’environnement et capable de séparer le lithium des autres métaux de la saumure.

Des défis techniques et politiques à surmonter

Malgré l’enthousiasme, la route vers une extraction efficace et durable du lithium du Salton Sea est semée d’embûches. Les défis techniques ne sont pas négligeables, la saumure étant corrosive et complexe à traiter. De plus, des obstacles politiques et logistiques pourraient retarder ou compliquer la mise en œuvre des projets d’extraction.

Cependant, l’enjeu est de taille : actuellement, la Chine domine le marché du lithium, un déséquilibre que les États-Unis espèrent rectifier grâce à cette nouvelle source. Le rêve est grand : une extraction de lithium respectueuse de l’environnement, une source domestique abondante et la création de nombreux emplois qualifiés aux États-Unis.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter