Actu voiture électrique

Nouvelle Model Y : une fonctionnalité très demandée fait son retour

Albert Lecoq

Le dernier modèle de voiture électrique Tesla fait une entrée fracassante sur le marché chinois. Mais attention, ce n’est pas tout ! Le Tesla Model Y fait son grand retour avec une option radar surprenante. Mais ce n’est pas la seule nouveauté.

Un radar pour le nouveau Tesla Model Y ?!

Oui, vous avez bien lu ! Selon des dépôts réglementaires auprès du Ministère chinois de l’Industrie et de la Technologie de l’Information (MIIT), Tesla a enregistré son Model Y mis à jour en Chine avec un radar en option. Il ne s’arrête pas là : le Model Y apparaît sur deux pages du catalogue, proposant des options comme de nouvelles jantes stylées et des phares anti-brouillard à l’avant.

Le géant de l’automobile a lancé cette mise à jour du Model Y en Chine le 1er octobre de cette année, et les livraisons ont, d’après les rumeurs, déjà commencé. Les prix restent inchangés.

Attention à ne pas confondre avec la “Juniper”

Mais prenez garde, cette mise à jour n’est pas à confondre avec une refonte majeure qui serait en cours de développement, portant le mystérieux nom de code interne “Juniper”. Ah, Tesla sait toujours comment garder le suspense !

A lire également :  Opel dévoile son SUV électrique familial à l'autonomie record

En effet, il s’agirait simplement d’une mise à jour sur les chaines de production avec l’apport de quelques équipements différents, comme la marque américaine sait très bien le faire.

Tesla et son histoire d’amour-haine avec le radar

Mais qu’est-ce que le radar, vous demandez-vous peut-être ? Le radar, ou la détection et la localisation par radio, est un capteur qui permet des fonctionnalités telles que le régulateur de vitesse et le freinage autonome d’urgence, entre autres. Il aide également les systèmes avancés d’aide à la conduite du véhicule (ADAS) à reconnaître l’environnement qui l’entoure. Un outil précieux pour nos véhicules modernes.

L’histoire entre Tesla et le radar a connu des hauts et des bas. En 2021, la marque dirigée par Elon Musk a commencé à retirer le radar des Model 3 et Model Y, suivi des Model S et Model X en 2022. Pourquoi ? Pour passer à Tesla Vision, un système basé sur des caméras pour l’Autopilot et la conduite entièrement autonome. Mais ce n’était pas sans controverse. Certains ingénieurs de Tesla avaient prévenu Musk des conséquences potentielles du retrait du radar.

Les conclusions ? Sans radar, les Tesla pourraient être vulnérables à des erreurs de perception basiques. Des problèmes qui pourraient entraîner des accidents, comme l’a révélé une enquête du Washington Post en mars 2023.

A lire également :  Tesla et la conduite autonome : un témoignage qui fait réfléchir

Le retour surprenant du radar chez Tesla

Après cette décision audacieuse, Tesla semble faire machine arrière avec le radar. Les experts de l’industrie spéculent que la marque pourrait travailler sur un radar d’imagerie 4D plus avancé avec le double de la portée de détection de sa version précédente. De récentes découvertes sur un Model X équipé du package Hardware 4 ont également révélé la présence d’un module radar.

La grande question reste : comment Tesla utilisera-t-elle les données des caméras et du radar pour améliorer encore son réseau neuronal et son système de conduite autonome ? Seul l’avenir nous le dira, et nous sommes impatient(e)s de le découvrir !

N’oubliez pas de rester branché(e)s pour d’autres actualités croustillantes sur Tesla et le monde passionnant de l’automobile électrique !

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires