Actu voiture électrique

L’achat d’une voiture électrique, un véritable cauchemar ?

Philippe Moureau

Dans un monde où le choix abonde, que ce soit sur les plateformes de streaming ou dans les allées de nos supermarchés, le marché de l’automobile n’échappe pas à cette règle, surtout quand il s’agit de véhicules électriques. Mais, contrairement à une soirée Netflix indécise, choisir une voiture électrique ne devrait pas vous plonger dans l’angoisse. Voici pourquoi.

La diversité croissante des modèles électriques

Il fut un temps pas si lointain où opter pour une voiture électrique se résumait à choisir entre une poignée de modèles. La Renault Zoé pour les citadines, la Nissan Leaf pour les compactes, et la Tesla Model S pour le segment de luxe. Une époque de simplicité qui est révolue. Aujourd’hui, le marché s’est largement diversifié, offrant une variété impressionnante de modèles allant des SUV urbains aux berlines luxueuses, répondant ainsi à un éventail bien plus large de besoins et de préférences.

  • SUVs électriques : Des modèles comme le Tesla Model Y ont désormais des concurrents de taille, y compris des nouveautés comme le Renault Scenic électrique, le Peugeot e-3008 ou encore le Volvo EX30 et la Fiat 600e.
  • Véhicules urbains : Les options ne manquent pas, avec des modèles comme la Fiat 500e, la Mini Cooper électrique, la Renault 5 électrique qui dévoile et une bonne vieille Peugeot e-208 partageant des caractéristiques techniques similaires, offrant ainsi un choix basé principalement sur le style et le budget.
A lire également :  On connait désormais la date où une voiture électrique coûtera moins cher qu'une voiture essence

Les vrais défis de l’achat électrique

Le défi réel ne réside pas tant dans le choix du modèle que dans ce qui suit l’achat. L’une des principales préoccupations concerne la fluctuation des prix. Il est devenu courant de voir des baisses de prix spectaculaires peu après l’achat, un phénomène qui a touché des modèles comme la Renault Megane électrique, le Volkswagen ID.4, et même le Toyota bZ4X.

Cette volatilité peut avoir un impact significatif sur le sommeil des nouveaux propriétaires, sans parler de la valeur de revente de leur véhicule. Voici quelques exemples frappants :

  • La Tesla Model 3 a vu son tarif faire une chute libre le 20 janvier 2021, en passant pour la version de base de 50 990 € à 43 800 €, la rendant ainsi éligible au bonus écologique de 7 000 € à ce moment là, soit une réduction de prix de 14 190 € en une seule nuit.
  • Le Toyota bZ4X a vu son prix chuter de plus de 10 000 € peu après sa mise sur le marché, une situation qui a certainement de quoi inquiéter.

Outre les ajustements de prix, l’évolution rapide de la technologie électrique signifie que de nouvelles améliorations techniques peuvent rendre votre véhicule rapidement obsolète. La Hyundai Ioniq 5 a, par exemple, vu sa capacité de batterie augmenter seulement un an après son lancement. Les Volkswagen ID.4 et ID.5 ont vu l’arrivée d’un nouveau moteur beaucoup plus puissant et plus efficient, augmentant ainsi les performances et l’autonomie sans hausse de prix.

A lire également :  Ce pays interdit l'accès aux voitures électriques chinoises : une mesure difficile mais nécessaire

Et ce n’est pas tout : l’ajout de nouvelles fonctionnalités, comme le système One Pedal sur la MG4, peut également laisser certains propriétaires avec le sentiment d’avoir manqué quelque chose.

Patienter peut être la clé

Face à ces fluctuations et innovations constantes, il semble judicieux de patienter avant de se lancer dans l’achat d’une voiture électrique. Attendre peut non seulement vous faire bénéficier d’une baisse de prix, mais aussi d’un modèle plus abouti et dénué de problèmes de jeunesse.

Cette approche est d’autant plus pertinente avec l’apparition de modèles électriques marquant une rupture technologique majeure pour leurs constructeurs. Personne ne souhaite jouer le rôle de “beta testeur” pour une technologie aussi coûteuse. Cependant, à force de trop attendre, ne passe-t-on pas à côté de ce que l’on voulait au départ ?

Une promesse de sérénité

La transition vers l’électrique promet une expérience de conduite plus zen, mais l’acte d’achat lui-même peut encore être source de stress. Entre les variations de prix post-achat et l’évolution rapide des caractéristiques techniques, choisir le bon moment pour investir dans un véhicule électrique devient un exercice d’équilibre.

En restant informé, patient, et peut-être un peu chanceux, vous pouvez naviguer à travers ces eaux troubles et trouver le véhicule électrique qui non seulement répond à vos besoins mais vous offre aussi cette sérénité tant recherchée. L’électrique est bien l’avenir de l’automobile, et avec un peu de stratégie, votre passage à l’électrique peut être aussi fluide que la conduite elle-même.

A lire également :  Découvrez l'incroyable avancée de Tesla dans les batteries pour voitures électriques
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires