Le Fisker PEAR est confirmé chez nous pour 32 990 €

ParAlbert Lecoq 12 septembre 2023 à 10h06

C’est la révélation de Fisker lors du salon de Munich. La Pear, le dernier crossover de la marque, promet de bouleverser le marché. On fait le point sur cette annonce qui pourrait bien changer la donne !

Surprise à Munich : Fisker fait une apparition inattendue

Loin des lumières des grands stands du salon de Munich, Fisker a pris tout le monde de court en présentant sa nouvelle merveille : la Pear. Alors que le géant de l’automobile n’était pas officiellement exposant, il a joué la carte de l’originalité en inaugurant un “pop-up store” à quelques mètres des zones principales. Une stratégie ingénieuse pour se démarquer et attirer le public.

De l’Ocean à la Pear, Fisker n’en finit plus de faire parler de lui. Au cœur de l’été, la marque nous avait déjà mis l’eau à la bouche avec des clichés et des détails techniques sur ce nouveau véhicule. Désormais, le public européen a enfin pu admirer la Pear dans toute sa splendeur.

Un design familial mais pas que…

Fisker a toujours eu pour ambition de concilier praticité et esthétisme. La Pear, c’est avant tout une promesse : celle d’une voiture électrique familiale sans compromis. Et la marque semble avoir mis le paquet. Comment ne pas succomber devant des innovations telles que le tiroir pour le coffre avant, le Houdini Trunk (imaginez une porte de coffre qui glisse derrière le pare-choc) ou la liberté de choisir entre 2 ou 3 places à l’avant? Le défi est lancé.

Le prix de la Pear en Europe ?

Accrochez-vous, car Fisker vient de lâcher une bombe. Si jusqu’à présent, le prix de base était connu outre-Atlantique (29 900 dollars hors taxes), c’est désormais le tarif européen qui fait sensation. Henrik Fisker a confirmé que le modèle d’entrée de gamme serait proposé à 32 900 euros en Allemagne, soit grosso modo l’équivalent américain augmenté de la TVA locale de 19%.

Mais attention, tout n’est pas rose. À ce prix, le véhicule promet une autonomie de 320 km (WLTP). Si votre cœur penche vers la version à grande autonomie (560 km), il faudra probablement prévoir un budget plus conséquent. Mais avouons-le, pour un crossover de 4,55 m, l’offre reste alléchante. Fisker saura-t-il conquérir le cœur des Européen·ne·s ? L’avenir nous le dira.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

Suivez-nous sur Facebook
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter