Actu voiture électrique

Les voitures électriques et le solaire peuvent-ils vraiment sauver la planète ?

Philippe Moureau

Les voitures électriques (VÉ) et l’énergie solaire sont-elles nos meilleures armes pour combattre le changement climatique ? Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), c’est tout à fait possible. Voici ce qu’elle nous révèle dans sa récente “Feuille de route vers la neutralité carbone 2023”.

Un bouleversement dans le monde de l’énergie

L’AIE a lancé sa première feuille de route en 2021, donnant un aperçu de ce qui devrait se passer pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Deux ans plus tard, une mise à jour est sortie, reflétant les défis et progrès récents.

Outre la formidable croissance de certaines technologies propres, l’AIE a observé une augmentation des investissements dans les énergies fossiles et des émissions toujours élevées.

Les superstars de la réduction des émissions

Depuis 2021, la croissance record des ventes de VÉ et du solaire coïncide avec une voie vers des émissions nettes nulles d’ici 2050. Incroyable, non? Et si on vous disait que ces deux technologies à elles seules contribuent à un tiers des réductions d’émissions prévues entre aujourd’hui et 2030 ?

De plus, là où l’AIE prévoyait en 2021 que 50% des réductions proviendraient de technologies encore inconnues, ce chiffre est maintenant réduit à 35%. Les innovations se concrétisent.

A lire également :  L'Arabie Saoudite sur le point de dominer le marché du lithium et de la voiture électrique ?

Le chemin à suivre : Une décennie décisive nous attend

La prochaine étape ? Une action massive cette décennie. D’ici 2030, nous devons tripler la capacité énergétique renouvelable, doubler le taux d’amélioration de l’efficacité énergétique et voir une augmentation significative des ventes de VÉ. Si nous parvenons à réaliser ces avancées, nous atteindrons plus de 80% des réductions nécessaires d’ici 2030.

Fatih Birol, directeur exécutif de l’AIE, souligne l’importance de la collaboration internationale et exhorte les gouvernements à dissocier le climat des géopolitiques.

Électricité : Le nouvel or noir

Dave Jones, expert mondial en énergie, évoque l’importance de tripler l’électricité renouvelable cette décennie, la qualifiant de “nouvel or noir”. Il souligne que cela n’est pas de la “science-fiction”, mais nécessite l’urgence et la détermination d’une course spatiale.

Selon le rapport de 227 pages, certaines technologies, comme l’hydrogène vert et la capture et stockage du carbone, n’ont pas été à la hauteur des attentes. Pourtant, leur rôle est essentiel pour atteindre la neutralité carbone. Cependant, le message est clair : laissez les combustibles fossiles dans le sol et misez sur l’électrification. Les renouvelables et les VÉ sont nos meilleures chances pour éviter un point de non-retour.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires