On connait désormais la date où une voiture électrique coûtera moins cher qu’une voiture essence

ParPhilippe Moureau 9 mars 2024 à 17h34

Imaginez un monde où choisir entre une voiture électrique et une voiture thermique se résume uniquement à une question de préférence personnelle, sans considération de coût. Selon une étude récente du Conseil International pour le Transport Propre (ICCT), ce monde pourrait devenir réalité plus tôt que vous ne le pensez. La clé de cette transformation ? Une chute spectaculaire du prix des batteries, rendant les voitures électriques aussi abordables que leurs homologues à essence.

La démocratisation des voitures électriques

Dans des pays comme la Chine, où les voitures électriques sont devenues monnaie courante, l’abordabilité est étroitement liée à la baisse des prix des matières premières. En Europe comme aux États-Unis, le chemin vers l’électrification est semé d’embûches, mais l’impact de la baisse des prix des matières premières devrait se faire sentir d’ici la fin de la décennie, révèle une nouvelle recherche de l’ICCT.

Les batteries des voitures électriques sont coûteuses car elles nécessitent des minéraux critiques tels que le lithium, le nickel, le manganèse et le graphite. La demande de lithium, souvent surnommé l'”or blanc”, a explosé ces dernières années, poussée par les préoccupations environnementales et l’adoption de nouvelles politiques. Cette ruée vers l’or blanc voit gouvernements et fabricants se précipiter pour extraire et raffiner le lithium pour les véhicules électriques et d’autres applications industrielles.

L’extraction du lithium : une évolution mondiale

Actuellement, les besoins mondiaux en lithium sont principalement satisfaits par des mines à ciel ouvert en Australie et des bassins d’évaporation en Amérique du Sud, dans ce qu’on appelle le “triangle du lithium” (Argentine, Bolivie, Chili). Cependant, la situation évolue, notamment en Amérique du nord où les États-Unis augmentant significativement leurs capacités d’extraction et de raffinage du lithium et en Europe ou les projets de méga-usines de fabrication de batteries permetteront une forte baisse des coûts.

Prix du lithium – Projection – Source : Rapport ICCT

Les capacités d’extraction et de raffinage du lithium et la capacité de fabrication de batteries prévues dépasseront largement la demande d’ici seulement quelques années impliquant une indépendance industrielle.

Prix des batteries pour voitures électriques – Rapport ICCT

Des batteries plus abordables pour des voitures électriques plus accessibles

La disponibilité accrue du lithium et d’autres minéraux critiques pourrait conduire à des batteries plus abordables et, par conséquent, à des voitures électriques plus accessibles. Selon une estimation, le coût au niveau du pack de batteries devrait passer de 115 € / kWh en 2023 à environ 85 € / kWh en 2027, et à 60 € / kWh en 2032, divisant le coût par deux à terme.

Cela signifie qu’une nouvelle voiture électrique avec une autonomie de 500 km pourrait coûter le même prix qu’une voiture à essence équivalente au cours de l’année 2028-2029 et deviendra même moins chère dès 2032 dans tous les cas, selon l’ICCT. Bien que cette échéance puisse sembler lointaine, la construction de nouvelles usines de batteries est en cours, et il faudra probablement du temps avant qu’elles fonctionnent à pleine capacité.

Conventional : Véhicule thermique
BEV-300 low : Cas favorable – Voiture électrique avec 480 km d’autonomie (300 miles)
BEV-300 mid : Cas moyen – Voiture électrique avec 480 km d’autonomie (300 miles)
BEV-300 high : Cas défavorable – Voiture électrique avec 480 km d’autonomie (300 miles)
BEV-300 extreme : Cas très défavorable – Voiture électrique avec 480 km d’autonomie (300 miles)

Courbe des prix estimés d’un véhicule neuf – Source : Rapport ICCT

Il est également important de noter que ces projections sont basées sur le fait que les gouvernements continuent d’encourager la transition vers la voiture électrique, aussi bien par l’Europe qui souhaite imposer une électrification totale d’ici 2035 que pour les Etats-Unis où les normes proposées par l’Agence de Protection de l’Environnement (EPA) pour 2027-2032 exigent que 67 % des nouveaux véhicules légers soient électriques d’ici 2032.

Source : rapport ICCT

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter