Actu voiture électrique

Quand la voiture électrique devient plus rapide que la Formule 1 : voici la nouvelle Formule E

Philippe Moureau

Alors que le monde de la Formule E se prépare pour le prestigieux ePrix de Monaco ce week-end, une annonce majeure secoue le paddock : la toute nouvelle voiture Gen3 EVO sera en piste dès la prochaine saison. Cette mise à jour du modèle Gen3, en service depuis la saison dernière, promet des innovations significatives et une performance améliorée. Mais que signifie vraiment cette évolution pour la Formule E et pour les amateurs de courses électriques ?

La transformation de la Gen3 en Gen3 EVO

Initialement conçue pour être plus légère et plus puissante que ses prédécesseurs, la voiture Gen3 a apporté son lot de promesses. L’introduction d’un moteur avant, dédié uniquement au freinage régénératif, et la suppression des freins à friction à l’arrière, ont marqué une rupture avec les traditions. Le système de freinage régénératif arrière atteint désormais une puissance impressionnante de 600 kW.

Malgré ces innovations, la Gen3 n’a pas radicalement changé la donne en termes de vitesse. L’adaptation aux nouveaux pneus fournis par Hankook, offrant jusqu’à 10% de grip supplémentaire et composés de 35% de matériaux recyclés, ainsi que l’activation du moteur avant pour la propulsion ont été les réponses de Formula E pour exploiter pleinement le potentiel de cette voiture.

A lire également :  Oubliez la Renault 5 électrique : Dacia annonce une Sandero électrique à prix canon

Introduction du système de traction intégrale

La grande nouveauté de la Gen3 EVO est sans doute l’activation de la traction intégrale (AWD), une première dans l’univers des monoplaces de Formule. Habituellement réservée aux véhicules de série, la traction intégrale offre une meilleure accélération et une conduite plus stable, des avantages non négligeables pour les véhicules électriques.

En compétition, la Gen3 EVO utilisera ce système AWD uniquement dans certaines conditions : lors des duels de qualifications, des départs de course, et lors de l’activation du mode “attaque”, qui confère un boost temporaire de 50 kW. Cette adaptation stratégique permet d’exploiter au mieux l’accélération, notamment en sortie de virage, crucial pour battre la concurrence sur les lignes droites.

Des performances qui font tourner les têtes

Les chiffres de performance de la Gen3 EVO sont tout simplement stupéfiants. Avec un temps de 0 à 96 km/h en seulement 1,82 secondes (le chiffre est donné pour 60 mph, et non jusqu’à 100 km/h exactement), elle surpasse les voitures de Formule 1 et son prédécesseur, la Gen3. Ce gain de performance de 36% par rapport à la Gen3 est attribuable en grande partie au moteur avant, qui ajoute non seulement de la puissance mais améliore aussi la répartition de la traction.

A lire également :  Avec sa voiture électrique à moins de 20 000 €, BYD veut dominer l'Europe

Le design de la voiture a également été repensé, notamment le nez et l’aileron avant. Ces modifications visent à réduire les problèmes de dégâts souvent observés sur les ailerons des modèles précédents, espérant ainsi offrir une meilleure durabilité et moins de tracas en course.

Quel impact sur les temps au tour ?

Formula E estime que la nouvelle Gen3 EVO pourrait être plus rapide de 1 à 3 secondes par tour, en fonction du circuit et de l’utilisation du système AWD. Cette amélioration pourrait transformer de manière significative les stratégies de course et l’intensité des compétitions à venir.

En plus des avancées techniques, la Formule E travaille également sur une technologie de recharge à 600 kW en pleine course, promettant de révolutionner encore davantage les courses de voitures électriques en permettant des arrêts de seulement quelques minutes avant de reprendre la course.

Les amateurs de vitesse et d’innovation technologique auront l’occasion de voir la Gen3 actuelle en action ce week-end à Monaco, avant que la Gen3 EVO ne prenne officiellement la piste la saison prochaine. Une nouvelle ère passionnante pour la Formule E se profile, combinant haute technologie et respect de l’environnement, ce qui redéfinit non seulement la compétition mais aussi l’avenir des sports motorisés.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires