Renault veut surfer sur la vague du rétro pour rendre ses voitures irrésistibles

ParAlbert Lecoq 9 septembre 2023 à 12h11

Alors que la tendance actuelle s’oriente vers des designs plus modernes et épurés, Renault fait un pari audacieux. Le célèbre constructeur français décide de capitaliser sur ses glorieuses années passées pour imaginer les voitures électriques de demain. Une révélation faite par Laurens van den Acker, le principal designer de l’entreprise, lors d’un entretien avec le magazine britannique Autocar.

Le grand retour des classiques : Renault 4 et Renault 5

Luca de Meo, le PDG de Renault, voit un charme irrésistible dans la réinvention de designs classiques. Le grand manitou actuel de la marque a été le cerveau derrière la renaissance de la Fiat 500 moderne, lorsqu’il était à la tête du constructeur italien. “Les EVs sont souvent perçus comme anonymes, très fluides et froids,” confie Van den Acker. Pour lui, les Renault 5 et Renault 4 ne seront pas seulement des véhicules électriques, mais de véritables icônes. Quant aux modèles comme la Mégane et le futur Scenic, ils incarnent la modernité.

L’ironie du design : Le futur emprunte au passé

Il y a eu une époque où le design était tout au sujet de l’innovation et de la nouveauté. Cependant, la sécurité et le confort que nous trouvons dans la nostalgie semblent être la nouvelle tendance. Lorsque Van den Acker a rejoint Renault en 2009, on lui demandait souvent quand il dessinerait une nouvelle Alpine ou Renault 4. Ironiquement, il voit aujourd’hui l’importance de rappeler ces “bons vieux temps”, surtout dans le contexte actuel où le monde est rempli d’incertitudes.

Renault vs. Volkswagen : Deux visions diamétralement opposées

Là où Renault mise sur la nostalgie, Volkswagen, lui, affirme que cela serait une erreur. En juin dernier, Thomas Schafer, le PDG de Volkswagen, qualifiait cette approche basée sur la nostalgie de “voie sans issue”. Tandis que Renault embrasse pleinement cette approche dualiste, Volkswagen semble se diriger vers des concepts radicalement différents.

Un aperçu technique : Au-delà de l’esthétique

Ce n’est pas seulement une question de style. Selon Van den Acker, le passage aux véhicules électriques a aussi des implications pratiques. Si la Renault 5 avait conservé un moteur à combustion interne, elle aurait eu un nez “à la Pinocchio”. Le passage aux EVs rend ce design rétro possible et passionnant. Pour les fans du genre, notez bien ces dates : la Renault 4 sera disponible en Europe en 2025 et la Renault 5 sera dévoilée en 2024.

En conclusion, dans la course à l’électrification, Renault a choisi d’allier modernité technologique et charme nostalgique. Une stratégie qui pourrait bien s’avérer payante et qui ne manquera pas de séduire les adeptes du retro. Alors, êtes-vous prêt·e·s à faire un bond dans le passé avec un pied dans le futur? 🚗💨

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter