Actu voiture électrique

Tesla a discrètement bénéficié de l’aide de Volkswagen pour dominer le marché

Philippe Moureau

La trajectoire fulgurante de Tesla dans l’univers des véhicules électriques ne cesse d’étonner. Mais si son succès commercial est incontestable, une autre facette, moins visible mais tout aussi cruciale, contribue à son ascension : le marché des crédits carbone, dont Volkswagen est friand. Une manne financière qui, depuis 2009, a injecté pas moins de 9 milliards de dollars dans les caisses de l’entreprise, avec une contribution notable de 1,7 milliard de dollars rien que pour l’année 2023. Explorons ensemble les mécanismes et les implications de cette réalité souvent méconnue.

Les crédits carbone : une aubaine pour Tesla

Le concept des crédits carbone, bien qu’essentiel dans la lutte contre le changement climatique, reste pour beaucoup un sujet nébuleux. Il s’agit en fait de certificats que les entreprises peuvent acheter ou vendre, attestant de la prévention, la réduction ou l’élimination d’émissions de CO2. Tesla, produisant exclusivement des voitures électriques, se trouve dans une position avantageuse sur ce marché, ses véhicules n’émettant pas de CO2 à l’échappement selon la réglementation.

Cette situation lui permet de vendre un grand nombre de ces crédits à des entreprises dépassant leurs quotas d’émissions, apportant ainsi une source de revenus significative et relativement stable. En 2023, cette vente de crédits a représenté 1,79 milliard de dollars, enrichissant ainsi considérablement le portefeuille financier de Tesla.

A lire également :  Ils regrettent d'être passés à la voiture électrique : voici leurs témoignages

Une manne financière pérenne

Contrairement aux attentes, cette source de revenus ne montre aucun signe d’essoufflement. Zachary Kirkhorn, ancien directeur financier de Tesla, avait pourtant anticipé une diminution de cette contribution financière. Or, l’histoire a prouvé le contraire, avec une somme presque constante générée par la vente de ces crédits, prouvant une maîtrise et une anticipation stratégique de la part de Tesla dans le domaine des voitures électriques.

Cette pérennité surprend même les dirigeants de Tesla, qui voient dans ces crédits carbone une source de revenus « quasi transparente », ne nécessitant de leur part que la poursuite de leur mission première : produire des véhicules électriques.

Les constructeurs traditionnels à la rescousse de Tesla

Ironie du sort, les principaux contributeurs à cette manne financière de Tesla sont les constructeurs automobiles traditionnels, tels que Volkswagen pour le plus important mais aussi General Motors ou encore Honda, qui, faute de pouvoir respecter leurs quotas d’émissions de CO2, se voient contraints d’acheter des crédits carbone. 2023 a été particulièrement difficile pour ces constructeurs dans le secteur électrique, accentuant ainsi leur dépendance envers les crédits générés par Tesla.

Cette situation met en lumière non seulement les défis auxquels sont confrontés les constructeurs historiques dans la transition vers l’électrique, mais aussi la manière dont Tesla, grâce à sa spécialisation précoce dans les véhicules électriques, tire avantage de la réglementation environnementale pour consolider sa position de leader.

A lire également :  Cette voiture électrique passe brillamment le test de l'élan... sans conducteur

La réussite de Tesla dans l’univers des véhicules électriques repose donc sur un double pilier : des ventes record, illustrées par le succès phénoménal du Model Y en Europe, et une stratégie astucieuse sur le marché des crédits carbone. Cette combinaison gagnante non seulement renforce sa santé financière mais souligne également l’importance d’une approche intégrée et durable dans le secteur automobile. L’ascension de Tesla, loin d’être un simple effet de mode, s’inscrit dans une démarche résolument tournée vers l’avenir, où innovation et responsabilité environnementale vont de pair.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires