Actu voiture électrique

Toyota surprend tout le monde en dévoilant 2 nouveaux SUV électriques

Philippe Moureau

Toyota, reconnue mondialement pour son approche conservatrice de l’électromobilité, vient de présenter deux nouvelles voitures électriques lors du Salon de Pékin. Les modèles en question, les Toyota bZ3X et bZ3C, sont issus d’une stratégie clairement plus affirmée en faveur de la propulsion électrique, bien que la marque reste fidèle à sa vision multi-énergie.

Un parcours électrique timide pour Toyota

Historiquement, Toyota n’a pas été le pionnier de l’électrique, préférant une approche plus diversifiée incluant surtout l’hybride et l’hydrogène. Toutefois, avec les lancements mitigés de précédents modèles comme le bZ4X et la bZ3 en Chine, Toyota semble ajuster son tir.

Les nouveaux bZ3C, un crossover, et bZ3X, dévoilés récemment, marquent une évolution notable bien que conservatrice.

Le Toyota bZ3C : un crossover aux ambitions claires

Le bZ3C, qui s’inspire du bZ Sport Crossover Concept, adopte une esthétique renouvelée avec des optiques en forme de C et une façade avant raffinée. Remplaçant les caméras latérales par des rétroviseurs conventionnels, ce modèle semble moins futuriste mais plus prêt pour le marché. Les principales caractéristiques incluent :

  • Un système LiDAR, anticipant une capacité de conduite autonome de niveau 2 ou 3.
  • Un intérieur inspiré de Tesla, avec un tableau de bord minimaliste dominé par un grand écran central.
A lire également :  Ce pays interdit l'accès aux voitures électriques chinoises : une mesure difficile mais nécessaire

Ce modèle sera produit par FAW Toyota et devrait arriver sur le marché chinois au second semestre 2024.

Le Toyota bZ3X : une approche plus traditionnelle

Parallèlement, le bZ3X, fruit de la collaboration avec GAC Toyota, partage de nombreux traits avec le concept bZ FlexSpace. Avec un design jugé plus consensuel, ce modèle pourrait plaire à un public plus large. Il est équipé d’un LiDAR similaire et offre des caractéristiques telles qu’un écran flottant central et un petit écran d’instrumentation, complétés par un grand toit panoramique.

Avec ces annonces, Toyota ne cache pas son intention de revitaliser son engagement envers les véhicules électriques. L’objectif est clair : rattraper les leaders du marché comme Tesla. Pour cela, la marque pourrait même envisager de développer une nouvelle plateforme électrique de zéro, projet qui pourrait voir le jour dans cinq ans.

Performances et disponibilité

Bien que Toyota n’ait pas encore divulgué de détails officiels sur le groupe motopropulseur des nouveaux modèles, il est probable qu’ils utilisent des batteries de FinDreams, une filiale de BYD, semblables à celles du bZ3. Voici ce qu’on peut attendre :

  • Batteries au lithium-fer-phosphate avec une autonomie d’environ 600 km selon les normes CLTC, et environ 500 km selon le cycle européen WLTP.
  • Des motorisations de 177 et 238 chevaux.
  • Un faible niveau de dégradation de la batterie avec 90% de capacité garantie après 10 ans d’utilisation.
A lire également :  Xiaomi a réussi son coup de maître : une voiture électrique à prix cassé et rentable en même temps

Il reste à voir si ces modèles seront disponibles sur le marché européen ou réservés exclusivement à la Chine, où leur commercialisation est prévue dans un an.

Toyota semble prête à embrasser plus fermement l’ère électrique, mais le fait avec une prudence qui lui est caractéristique. Ces nouveaux modèles, le bZ3X et le bZ3C, marquent un tournant potentiel pour le géant japonais dans sa quête pour rivaliser avec les leaders du secteur électrique. Reste à voir comment ces véhicules seront accueillis par un marché de plus en plus exigeant et conscient des enjeux environnementaux.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires