Actu voiture électrique

Une Mini électrique a battu des supercars Ferrari et Porsche dans un rallye

Albert Lecoq

Amateurs de sensations fortes et de nouveautés technologiques, vous allez être servis. L’incroyable exploit d’une Mini Cooper SE, surnommée affectueusement “Racing Mimi”, secoue le monde du rallye : une victoire dans un championnat de rue face à des véhicules à combustion, une première qui réécrit les règles de la compétition automobile.

Une victoire électrisante pour la Mini Cooper SE

Qui aurait cru qu’une voiture électrique, et notamment une Mini Cooper SE de génération précédente, allait détrôner des véhicules de rallye sur leurs propres terrains de jeu ? C’est pourtant la réalité qui s’est dessinée en Roumanie, lors du Championnat Super Rally national.

Horia Platona, le pilote de cette prouesse, a su mener “Racing Mimi” au sommet de sa catégorie, dans un affrontement qui semblait à première vue inégal.

Des spécifications qui défient les attentes

La Mini Cooper SE, malgré ses 184 chevaux et un poids considérable pour sa catégorie étant une voiture électrique à batterie, s’est imposée devant des adversaires redoutables. Comparée à des bolides comme la Peugeot 208 R2 et la Kia Ceed spécifications TCR, la Mini paraissait désavantagée.

A lire également :  La voiture électrique à 25 000 € de Kia va finalement débarquer dès cette année

Mais grâce à des améliorations ingénieuses comme des portes en fibre de verre et des vitres en plexiglas, sans oublier un système de refroidissement à glace sèche et un différentiel à glissement limité Drexler, elle a démontré qu’elle pouvait rivaliser avec les meilleures.

Une stratégie gagnante sur circuit urbain

Le rallye s’est joué en six étapes, toutes basées dans les rues urbaines de la Roumanie. “Racing Mimi” a fait preuve d’une performance remarquable, surtout lors de la dernière étape où la pluie a offert à la Mini un avantage considérable sur un circuit sinueux.

Cela a permis à Horia de remporter la victoire dans sa catégorie.

Des résultats qui marquent l’histoire du rallye

Le succès de la Mini Cooper SE dans ce championnat pourrait bien être le premier d’une voiture électrique dans une compétition majoritairement dominée par des voitures à combustion. Cette victoire, quoique moins médiatisée qu’un triomphe au Mans ou à Sebring, prouve que les véhicules électriques sont désormais de sérieux concurrents dans le monde de la course automobile. C’est une nouvelle ère qui commence, et “Racing Mimi” en est la digne représentante.

Les véhicules électriques continuent de prouver leur valeur et leur compétitivité, comme en témoigne la victoire du Rivian R1T dans le rallye Rebelle de cette année. La révolution électrique dans le sport automobile ne fait que commencer, et la Mini Cooper SE en est un symbole fort.

A lire également :  Les voitures électriques polluent-elles moins que les thermiques ? Cette nouvelle étude a la réponse
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires