Actu voiture électrique

Voiture électrique : 1 borne de recharge sur 4 en panne juste avant les vacances d’été

Philippe Moureau

Le mois d’avril 2024 a révélé un chiffre alarmant concernant les bornes de recharge rapide en France, avec un taux d’indisponibilité grimpant à 25%. Cette situation est particulièrement préoccupante alors que la saison des départs en vacances approche, de plus que cette défaillance est en hausse par rapport aux mois derniers.

L’expansion continue des infrastructures de recharge

Malgré des défis, l’expansion des points de recharge pour véhicules électriques en France continue de progresser à un rythme impressionnant. L’année dernière, le pays a franchi le seuil des 100 000 points de recharge accessibles au public. Selon les données de l’Avere au 30 avril 2024, la France comptait 129 525 points de recharge publics, répartis sur 42 711 stations. Cette croissance est soutenue en grande partie par les installations fréquentes dans les parkings des centres commerciaux, avec un nombre de points passant de 39 116 à 55 304 en seulement un an.

Les progrès ne s’arrêtent pas là. Le pourcentage de points de recharge d’une puissance de plus de 50 kW a augmenté de 11 à 14 % en un an, et le nombre de points délivrant plus de 150 kW a presque doublé, passant de 6 527 à près de 11 000. Cependant, la majorité des points de recharge reste constituée par les bornes AC triphasées de 7,4 à 22 kW, qui comptent pour la moitié des installations.

A lire également :  Porsche, Tesla, Lucid : laquelle est vraiment la plus rapide ?
Source : Rapport de l’Avère France

Problématique de la disponibilité des bornes

Le dernier baromètre de l’Avere a mis en lumière une préoccupation majeure : la disponibilité des bornes de recharge. Une borne est considérée comme disponible lorsqu’elle n’est ni en maintenance, ni hors service. Il semble que la situation se détériore, avec un taux de disponibilité des bornes AC qui a chuté de 85% l’année précédente à 80% en avril 2024. Les chiffres sont encore plus inquiétants pour les bornes rapides DC : le taux de disponibilité est tombé à 75% pour celles de moins de 150 kW et à 74% pour celles de plus de 150 kW. En comparaison, ces taux étaient respectivement de 84% et 77% en avril 2023.

Source : Rapport de l’Avère France

Ce déclin dans la disponibilité des bornes les plus puissantes est particulièrement alarmant, étant donné que une borne de recharge sur 4 n’était pas opérationnelles le mois dernier. Cette situation risque de créer des embouteillages aux bornes de recharge durant les périodes de forte affluence, notamment en été. Cela soulève une question critique : les gestionnaires des réseaux de recharge sont-ils suffisamment proactifs pour maintenir et améliorer ces infrastructures vitales?

Implications pour les conducteurs de véhicules électriques

À l’approche de l’été, la question de la fiabilité des infrastructures de recharge devient cruciale. Les conducteurs de véhicules électriques, qu’ils soient résidents ou touristes, dépendent de ces points pour leurs voyages. Un réseau fiable et bien entretenu est essentiel pour faciliter la transition vers la mobilité électrique et assurer une expérience positive aux utilisateurs. Les responsables des réseaux doivent prendre des mesures immédiates pour remédier à ces déficiences et éviter que la situation ne s’aggrave, particulièrement pendant les mois où la demande est la plus élevée.

A lire également :  Voiture électrique : La technique révolutionnaire d'un chercheur indien pour des recharges instantanées

Les conducteurs doivent également être conscients de ces réalités et planifier leurs déplacements en conséquence, en vérifiant l’état des bornes sur leur trajet et en envisageant des alternatives en cas de nécessité. La transparence des opérateurs de réseau concernant l’état des bornes et la rapidité de leur réparation seront déterminantes pour renforcer la confiance des usagers dans cette technologie en pleine expansion.

Une réflexion nécessaire pour l’avenir

La situation actuelle des bornes de recharge en France est un appel à l’action pour les gestionnaires de réseau. La maintenance proactive et l’amélioration continue des infrastructures sont indispensables pour soutenir l’adoption croissante des véhicules électriques. Alors que le pays s’efforce de réduire son empreinte carbone et de promouvoir les transports durables, la fiabilité de ces infrastructures ne peut être négligée.

Alors que le nombre de véhicules électriques continue de croître, les défis associés à leur support infrastructurel doivent être adressés avec rigueur et détermination. Les efforts d’aujourd’hui détermineront la facilité de la mobilité électrique de demain. Pour que la révolution électrique réussisse, chaque maillon de cette chaîne doit fonctionner sans faille.

Source : Rapport de l’Avère France

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires