Actu voiture électrique

Voiture électrique : les 9 grands changements à ne pas manquer en 2024

Philippe Moureau

Alors que nous entamons 2024, l’univers de la voiture électrique est à l’aube d’évolutions majeures, promettant une année riche en innovations et en surprises. Plongeons ensemble dans les tendances et prédictions qui façonneront le paysage des véhicules électriques au cours de cette année passionnante.

Une baisse des prix des voitures électriques

2024 pourrait marquer un tournant pour les véhicules électriques avec une tendance à la baisse des prix. Plusieurs signaux renforcent cette hypothèse :

  • Le “leasing social” à 100 euros par mois, qui pourrait devenir un argument marketing de poids.
  • La fin du bonus écologique en Allemagne, incitant les constructeurs à revoir leurs tarifs.
  • Volkswagen ouvre la voie à cette tendance, avec d’autres constructeurs susceptibles de suivre.

L’émergence des citadines électriques à prix abordable

L’année 2024 verra l’arrivée de nouvelles citadines électriques accessibles, aux alentours de 25 000 euros :

A lire également :  Ford va dévoiler un nouveau SUV électrique sportif cette semaine

Tesla pourrait également faire parler d’elle avec une annonce potentiellement prévue en fin d’année pour sa voiture à moins de 25 000 €.

Une nouvelle Tesla Model 3 Performance

La nouvelle Tesla Model 3 Performance est attendue avec impatience, prévue pour une annonce début 2024 et une commercialisation au premier trimestre.

Les améliorations attendues incluent :

  • Des performances accrues, notamment avec un 0-100 km/h en 2,9 secondes.
  • Des améliorations techniques et esthétiques, malgré une possible hausse de prix.

Le retour de la Tesla Roadster 2

2024 pourrait être l’année de l’annonce du Tesla Roadster 2, un modèle très attendu depuis sa première annonce en 2017. Ce lancement s’inscrit dans la continuité des innovations de Tesla, après le Cybertruck.

Ce roadster serait là pour à nouveau rendre Tesla désirable auprès de son public qui a tendance à se lasser des annonces qui se réalisent avec beaucoup de retard.

Le réveil des marques européennes

Les constructeurs européens devraient se distinguer en 2024 avec des modèles plus abordables et variés. En effet, ces 2 dernières années, Stellantis, Renault, BMW, Mercedes et le groupe Volkswagen travaillent d’arrache-pied pour sortir des modèles désirables.

Les véhicules prometteurs seront notamment le nouveau Renault Scenic E-Tech, la Peugeot E-3008, l’Audi Q6 e-tron, le Porsche Macan électrique et la BMW iX2.

A lire également :  La nouvelle Cupra Born VZ débarque avec des performances folles à prix cassé

Le plaisir de conduite revisité en électrique

Le plaisir au volant se réinvente avec des modèles électriques captivants au fonctionnalités inédites qui rappellent la conduite thermique :

Les voitures électriques chinoises : une progression mesurée

Malgré une forte présence sur le marché mondial, les véhicules électriques chinois n’ont pas encore opéré de percée significative en Europe à part quelques exceptions :

  • Seul MG se distingue actuellement sur le marché français avec de beaux volumes de ventes
  • Des obstacles tels que la méconnaissance des marques et les politiques protectionnistes européennes limitent leur expansion.
  • Malgré des annonces à répétition, l’affection pour les voitures électriques de marques chinoises ne devrait pas rebondir de manière exponentielle.

La fin de la course à l’autonomie pour les voitures électriques

L’autonomie des véhicules électriques semble se stabiliser autour de valeurs optimales, estimées entre 450 et 600 kilomètres selon le cycle WLTP. En effet, mis à part le Peugeot e-3008 qui mise sur 700 km d’autonomie pour son modèle le plus autonome, les autres marques européennes, coréennes et américaines ne semblent pas vouloir s’aventurer au delà.

A lire également :  La voiture électrique de Xiaomi tombe en panne après seulement 39 km et devient irréparable

Un focus sur la vitesse de recharge et l’infrastructure de recharge devient plus pertinent, Hyundai et Kia l’ont compris depuis plusieurs années avec le record actuel sur le marché avec un 10% à 80% en moins de 20 minutes, et Audi emboite le pas avec l’architecture 800 volts.

Consolidation du marché des opérateurs de recharge

Le marché des points de recharge connaîtra probablement des fusions et acquisitions :

  • En raison de la compétition accrue et des investissements lourds requis.
  • Un mouvement de consolidation est attendu pour renforcer la viabilité à long terme des opérateurs.

En effet, certains opérateurs sont en difficulté face à d’autres concurrents alors que la nécessité d’un réseau de recharge stable et opérationnel est nécessaire. Ainsi les différents réseaux survivront ensemble sous la contrainte d’associations et de rachat.

2024 se profile comme une année charnière pour les véhicules électriques, avec des avancées significatives tant en termes de technologie que de marché. Ces prédictions, basées sur les tendances actuelles, dessinent un avenir prometteur pour la mobilité électrique. Restez connectés pour un débriefing en fin d’année !

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires