Actu voiture électrique

Voiture électrique : une jeune femme brulée dans l’explosion de sa batterie

Albert Lecoq

Le calme habituel de Baldenheim, en Alsace, a été brusquement perturbé par une catastrophe aussi soudaine qu’inquiétante. Une jeune femme a été victime d’un violent incendie, déclenché par son propre véhicule électrique, illustrant ainsi une problématique croissante en matière de sécurité des nouvelles technologies automobiles.

Une vie épargnée de justesse

En début de soirée au cours de l’été dernier (juillet 2023), aux alentours de 18h, une alarmante colonne de fumée s’est élevée du garage d’une maison paisible de Baldenheim, dans le Bas-Rhin. Un scénario cauchemardesque pour une jeune femme de 28 ans qui a été confrontée à l’impensable: son véhicule électrique, habituellement symbole d’innovation et de respect de l’environnement, est soudainement devenu une source de danger mortel. Le feu, d’une violence inouïe, a nécessité une évacuation d’urgence par les airs vers le CHU de Hautepierre, soulignant la gravité de ses blessures.

L’intervention prompte et efficace des sapeurs-pompiers a permis de circonscrire le sinistre, évitant ainsi que les flammes ne se propagent à l’ensemble de l’habitation. Ce sauvetage in extremis rappelle l’importance cruciale de la réactivité en cas d’urgence. Le modèle exact de la voiture électrique n’a pas été communiqué.

Le problème des batteries lithium-ion

Cet incident tragique met en lumière un aspect souvent méconnu des voitures électriques : leur potentiel incendiaire. Les batteries lithium-ion, le cœur énergétique de ces véhicules, peuvent devenir extrêmement dangereuses en cas de dommage. Un “emballement thermique” est une réaction en chaîne auto-alimentée qui peut transformer une simple avarie en un brasier impossible à maîtriser.

A lire également :  Licenciements massifs chez Stellantis : la voiture électrique fait des ravages

La lutte contre les flammes : un combat technique et prolongé, voilà ce qui définit le mieux le travail des pompiers face à un tel incendie. Éteindre le feu n’est pas une mince affaire: l’eau, solution habituelle, peut s’avérer contre-productive, risquant de provoquer des courts-circuits supplémentaires. Les équipes de secours sont donc souvent contraintes d’utiliser d’énormes quantités d’eau ou de techniques spécialisées pour venir à bout de la combustion comme l’immersion intégrale du véhicule dans un bassin pendant plusieurs jours. Et même après l’extinction apparente, la vigilance reste de mise, le risque de résurgence du feu pouvant persister pendant des jours.

La sécurité sur nos routes et dans nos foyers est ainsi interpellée par le développement des véhicules électriques. Il est capital que les utilisateurs, mais également les services d’urgence, comprennent pleinement les risques associés à ces technologies pour pouvoir y répondre efficacement. Face à ces défis, l’industrie automobile et les équipes de secours doivent poursuivre leur évolution en parallèle de celle de l’automobile moderne.

Source : France Bleu / BFMTV

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires