Actu voiture électrique

1000 km sans recharge : ce constructeur a atteint une autonomie record grâce à sa nouvelle batterie

Philippe Moureau

L’industrie automobile est à l’aube d’une ère nouvelle, notamment dans le segment des véhicules électriques. Parmi les avancées les plus marquantes, une en particulier retient l’attention : l’annonce par le constructeur chinois Nio de la mise en production d’une batterie semi-solide de 150 kWh. Cette innovation technologique promet une autonomie dépassant les 1 000 kilomètres, un jalon théorique jusqu’ici peu envisageable.

L’ascension des voitures électriques et le défi de l’autonomie

Les véhicules électriques ont connu une progression fulgurante sur nos routes, avec une augmentation de 37 % des ventes en France sur un an. Toutefois, de nombreux conducteurs restent hésitants, freinés par des préoccupations telles que le coût d’achat et l’autonomie limitée, sans oublier les contraintes liées à la recharge.

Nio, pionnier dans le secteur, cherche à lever ces obstacles grâce à des innovations significatives. La société s’est d’abord distinguée par l’introduction de stations d’échange de batteries, permettant de remplacer une batterie vide par une pleine en moins de trois minutes. Une prouesse technique, mais la marque ne s’est pas arrêtée là. Elle a également développé une borne de recharge ultra-puissante de 500 kW, doublant ainsi la capacité des Superchargeurs de Tesla. L’enjeu étant de disposer d’une batterie capable de supporter une telle puissance.

A lire également :  Tesla à 25 000 € : le mirage qui s'éloigne chaque jour un peu plus

Le travail de Nio sur une batterie de 150 kWh utilisant la technologie semi-solide représente un bond en avant. Cette technologie, en attendant l’émergence de la batterie solide prévue pour la fin de la décennie, promet des capacités inédites. Déjà en mars, Nio a commencé l’intégration de ces nouvelles unités dans ses stations de remplacement de batterie. L’annonce de la production en série de ces batteries marque un tournant pour le constructeur et pour les futurs utilisateurs.

Les avantages de la nouvelle batterie Nio

La batterie semi-solide de Nio offre plusieurs avantages par rapport aux batteries LFP (lithium – fer – phosphate) traditionnelles :

  • Une densité énergétique supérieure, permettant de stocker davantage d’électricité dans un volume identique.
  • Un poids réduit, contribuant à diminuer la consommation énergétique du véhicule et à augmenter son autonomie.
  • Une capacité annoncée de 1 055 kilomètres selon le cycle chinois CLTC, bien que ce chiffre serait adapté à environ 900 kilomètres selon le cycle WLTP européen, plus rigoureux.
  • Un poids de seulement 676 kilos pour la batterie de 150 kWh, contre 903 kilos pour une batterie LFP de 135,5 kWh de chez BYD, illustrant l’efficacité et l’avancement technologique de la solution de Nio.

Toutefois, le coût de cette technologie reste un point d’interrogation. Le prix annoncé de la batterie équivaudrait à celui d’une Nio ET5, soit environ 42 000 euros, un montant qui pourrait décourager certains acheteurs malgré les avantages indéniables. On sait donc que cette technologie débarquera dans un premier temps sur des voitures électriques haut de gamme.

A lire également :  Samsung se lance dans la voiture électrique avec une batterie solide qui se recharge en 10 minutes

Performances remarquables lors de trois trajets distincts en conditions réelles

La Nio ET7, récemment mise à jour avec une batterie semi-solide de 150 kWh, a fait l’objet de tests rigoureux, démontrant une capacité impressionnante à couvrir de longues distances sans recharge. Trois voyages ont été réalisés sous diverses conditions, prouvant la robustesse et l’efficacité du modèle. Le premier trajet, de Shanghai à Xiamen, s’est déroulé malgré des conditions météorologiques défavorables, atteignant une autonomie de 1 046 km et terminant avec 1 % de batterie restante. Le deuxième, entre Kunming et Zhanjiang, a exploité un relief favorable pour parcourir 1 070 km jusqu’à épuisement total de la batterie. Le dernier voyage entre Beijing et Hefei a confirmé cette performance avec 1 062 km parcourus, terminant également avec une batterie vide.

La Nio ET7 ne se contente pas de promettre de grandes distances, mais affiche également une consommation d’énergie extrêmement basse, avec des scores de 13,3, 12,7 et 13,0 kWh/100 km, des valeurs comparables à celles des citadines mais obtenues dans des conditions réelles de circulation à environ 80 km/h. Ces résultats sont en partie dus à l’efficacité du système de conduite semi-autonome NOP+, utilisé entre 37 et 70 % du temps lors des trajets.

Cette série de tests reconfirme les capacités déjà observées lors d’un premier essai en décembre 2023, où la même voiture avait atteint 1 044 km sous des températures négatives et avec 3 % de batterie restante, consolidant la réputation de la Nio ET7 comme un modèle électrique à l’autonomie révolutionnaire.

A lire également :  La voiture électrique, un flop en France ? Les ventes cachent une réalité surprenante

Un futur prometteur pour l’autonomie des véhicules électriques

La question de l’intégration de cette batterie dans les véhicules électriques de grande série reste en suspens, tout comme sa capacité à gérer les recharges de haute puissance. Nio n’a pas encore divulgué ces détails cruciaux. Pour l’instant, les véhicules Nio équipés de cette technologie ne sont pas commercialisés en France, mais la marque a déjà fait son entrée sur plusieurs marchés européens, notamment en Norvège, Allemagne, et Pays-Bas.

Cette avancée de Nio souligne l’importance de l’innovation dans le secteur des véhicules électriques et représente un pas de géant vers la résolution des problèmes d’autonomie. Avec de telles innovations, l’avenir des véhicules électriques semble non seulement prometteur mais aussi plus accessible à un plus grand nombre d’usagers, marquant le début d’une nouvelle ère dans l’automobile.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires