Entretien voiture électrique

Entretenir sa voiture électrique : voici ce qu’il faut absolument savoir

Alexandra Dujonc

L’entretien d’une voiture électrique offre à la fois des similitudes et des différences par rapport aux véhicules à combustion interne, avec une conception intrinsèque réduisant certains besoins tout en introduisant de nouveaux aspects, souvent plus économiques. La simplicité du moteur électrique réduit significativement les coûts et les besoins en entretien, avec des intervalles de service recommandés plus longs, rendant la possession d’une voiture électrique généralement moins contraignante que celle d’un véhicule à combustion interne.

Entretien de la batterie de votre voiture électrique

Le cœur d’une voiture électrique réside dans son pack de batteries, dont l’entretien influence directement la longévité et les performances du véhicule. Ces batteries, surtout si elles sont dotées d’un système de gestion thermique, peuvent retenir une grande part de leur capacité initiale même après une décennie d’utilisation. Pour optimiser leur durée de vie, il est conseillé de :

  • Stationner votre voiture électrique dans un garage tempéré pendant les périodes de grand froid ou de forte chaleur, afin de protéger la batterie des températures extrêmes.
  • Maintenir la voiture branchée lorsqu’elle n’est pas utilisée pendant de longues périodes, ce qui aide à prévenir la décharge complète de la batterie en alimentant le système de gestion thermique.
A lire également :  Vacances en voiture électrique : évitez la catastrophe avec ces simples conseils

En outre, la charge rapide en continu, surtout lorsqu’elle est effectuée à partir d’un niveau de charge très bas (inférieur à 10%) ou au-delà de 80-90%, peut accélérer la dégradation de la batterie. Cela dit, les batteries au phosphate de lithium fer (LFP) sont moins susceptibles de subir des dommages du fait d’être chargées à pleine capacité régulièrement. Concernant l’entretien spécifique de la batterie, à part surveiller le niveau du liquide de refroidissement pour prévenir les fuites ou l’évaporation lorsque cela est possible, peu d’interventions sont nécessaires.

La maintenance des moteurs électriques

Les moteurs des véhicules électriques demandent peu à aucun entretien régulier, grâce à leur conception simplifiée. L’absence de pièces mobiles complexes, comme c’est le cas dans les moteurs à combustion, réduit considérablement le risque de pannes. Les rares exceptions à cette règle concernent certains types de moteurs qui peuvent nécessiter un démontage et un nettoyage, mais cela reste une exception plutôt qu’une règle. En général, un moteur électrique peut facilement atteindre des centaines de milliers de kilomètres sans problèmes majeurs, surpassant ainsi la longévité typique d’un moteur à combustion.

La transmission dans les véhicules électriques, à quelques rares exceptions près, se compose d’un simple mécanisme de réduction à un seul rapport. Ce design contribue également à la durabilité et à la réduction des besoins en entretien, car il n’y a pas de boîte de vitesses à gérer ou d’huile spécifique à changer. La simplicité de la transmission électrique garantit une longévité supérieure sous une utilisation normale, reflétant l’approche minimaliste mais efficace de la conception des véhicules électriques.

A lire également :  La puissance maximale de votre voiture électrique n'est pas toujours ce qu'elle semble être

Gestion des liquides dans les véhicules électriques

Bien que les voitures électriques et les voitures à combustion nécessitent tous deux des liquides pour la lubrification et le refroidissement, la fréquence et le type de maintenance varient. Dans une voiture électrique, l’huile utilisée pour la lubrification du moteur et de la transmission ne subit pas les mêmes cycles thermiques extrêmes qu’une voiture à combustion, ce qui élimine le besoin de changements réguliers. D’ailleurs, dans la durée de vie d’une voiture électrique, aucun changement n’est nécessaire à ce niveau.

En général, seul le liquide de lave-glace nécessite une vérification et une mise à niveau régulière, ce qui simplifie la maintenance !

Impact sur les pneus et les freins

Les véhicules électriques tendent à être plus lourds que leurs homologues à combustion en raison du poids des batteries, ce qui influence directement l’usure des pneus. Il est recommandé de faire tourner les pneus tous les 10 000 à 15 000 km mais attendez-vous à devoir les remplacer un peu plus souvent selon votre type de conduite. Cependant, l’usure des pneus peut varier selon le poids du véhicule et le style de conduite, notamment à cause du couple instantané des moteurs électriques qui peut accélérer cette usure.

A lire également :  Bonne nouvelle pour la Lancia Ypsilon électrique : on connait enfin les tarifs

En ce qui concerne les freins, la dépendance aux systèmes de freinage régénératif réduit significativement l’usure des freins mécaniques dans une voiture électrique. Les techniques de conduite influencent également la durée de vie des plaquettes de frein, l’utilisation intensive du mode de conduite à une pédale, par exemple, peut prolonger considérablement leur longévité.

Alors, quel entretien est vraiment indispensable ?

Les éléments principaux mentionnés ne nécessitent quasiment aucun entretien en soi. Cependant, d’autres composants comme les essuie-glaces, les filtres d’habitacle, et la batterie 12 volts nécessitent une attention similaire à celle des véhicules à combustion. La prise en charge de ces éléments garantit le bon fonctionnement du véhicule et contribue à une expérience de conduite optimale. Le poids supplémentaire des véhicules électriques peut aussi accélérer l’usure de certains composants de la suspension, nécessitant une surveillance et, potentiellement, des remplacements plus fréquents.

L’entretien d’une voiture électrique semble ainsi bien moins contraignant. L’essentiel pour garantir la durée de vie du véhicule et de prendre soin de sa batterie et de ne pas l’exposer à des changements de températures extrêmes ou à des charges très rapides trop régulièrement. Sans changement d’huile moteur, de boite de vitesses, de filtre à air ou à particules et de système d’échappement, l’entretien s’en retrouve grandement facilité.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires