J’ai reçu une amende alors que j’ai une voiture électrique : comment contester ?

ParAlbert Lecoq 18 octobre 2023 à 20h05

Vous roulez en voiture électrique et avez été injustement verbalisé·e lors d’un stationnement ? Pas de panique! Nous avons rassemblé pour vous les astuces et démarches pour contester efficacement cette amende.

Le boom des voitures électriques : pourquoi tant de contraventions ?

La voiture électrique s’impose de plus en plus sur nos routes. Au premier semestre 2023, plus de 215 000 véhicules électriques ont été immatriculés en France. Cela représente en France près de 20% de parts de marché. Et ce chiffre promet de croître : selon une étude du BCG, les véhicules électriques représenteront 51% des ventes mondiales en 2030.

Mais la popularité de ces véhicules s’accompagne aussi de désagréments. Les conducteurs et conductrices dénoncent régulièrement les contraventions injustes reçues lors de leur stationnement, souvent dues à des méprises de la part des agents. Les témoignages affluent notamment sur les groupes dédiés à la mobilité électrique sur les réseaux sociaux.

Petit bonus : sachez que dans certaines rues de grandes villes comme à Paris, Tours, Aix-en-Provence ou Nice, le stationnement est gratuit pour les voitures électriques !

Contestation d’amende : comment faire ?

Ça y est, le courrier tant redouté est arrivé dans votre boîte aux lettres. Mais avant de sortir votre chéquier, sachez que des recours existent.

  • La démarche en ligne : Grâce à l’ANTAI (Agence Nationale de Traitement Automatisé des Infractions), vous pouvez contestez en ligne votre contravention. C’est rapide et évite les frais d’envoi en accusé réception. Munissez-vous de votre avis de contravention, exposez vos motifs de contestation et procédez à la consignation en cliquant ici.
  • La démarche par voie postale : Si vous êtes plutôt “old school”, pas de problème. Envoyez le formulaire de requête en exonération ou de réclamation qui est toujours joint à votre avis. Attention, respectez bien les étapes et envoyez-le en lettre recommandée avec accusé de réception à l’adresse qui est indiquée en entête sur le formulaire.

Petit rappel : Selon le type de contravention reçu, vous avez soit 45 jours (avis de contravention), soit 3 mois (amende forfaitaire majorée) pour effectuer vos démarches. Si vous résidez à l’étranger, ces délais sont augmentés d’un mois.

Des astuces pour éviter ces contraventions

Les erreurs, ça arrive. Mais pour les éviter, quelques astuces peuvent vous sauver la mise.

  • La vignette Crit’air / L’autocollant explicatif : Pour être sûr·e de ne pas être confondu·e avec une voiture non électrique, pensez à coller la vignette Crit’air ou un autocollant explicatif de la catégorie du véhicule sur votre pare-brise. La vignette Crit’air est désormais obligatoire, ou si vous le souhaitez, de nombreux modèles sont disponibles en ligne, comme sur Amazon.
  • La carte de stationnement résidentiel (à Paris par exemple) : En vous procurant cette carte, vous pouvez garer votre véhicule électrique sur des emplacements équipés de bornes de recharge sans craindre la moindre contravention. Un moyen efficace de faire reconnaître votre statut de véhicule “vert” et d’éviter les malentendus.

Bien que les voitures électriques gagnent en popularité, il reste encore des défis à surmonter pour garantir une expérience utilisateur sans tracas. Mais ne vous découragez pas! Avec les bonnes démarches et quelques astuces, vous pouvez éviter les pièges courants et profiter pleinement de votre véhicule électrique. Et rappelez-vous : en cas de contravention injuste, vous avez les moyens de vous défendre !

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter