Actu voiture électrique

La Bugatti Tourbillon ne fait pas le poids face à cette voiture électrique

François Zhang-Ming

Imaginez une scène où deux colosses de la technologie automobile se font face, rugissant à travers le bitume dans un duel de vitesse et d’innovation. Cette image n’est pas tirée d’un film d’action mais décrit bien la confrontation entre la nouvelle Bugatti Tourbillon et la Rimac Nevera. Alors, attachons nos ceintures et découvrons lequel de ces bolides détient la couronne de la performance.

Présentation des compétiteurs

Le monde de l’automobile a récemment été secoué par l’arrivée de la Bugatti Tourbillon, une hypercar qui marque le passage du constructeur à l’hybride. Avec son moteur V16 essence classique complété par trois unités électriques, cette voiture représente un pont entre le passé prestigieux de Bugatti et un futur innovant. Cependant, même avec ses impressionnantes 1 800 chevaux, la Tourbillon ne parvient pas à surpasser la Rimac Nevera en termes d’accélération.

La nouvelle Bugatti Tourbillon

La Nevera, entièrement électrique, développe environ 1 916 chevaux et a établi des records de vitesse stupéfiants. Malgré sa récente mise à jour, la Bugatti reste légèrement derrière, avec des performances certes extraordinaires, mais un cran en dessous.

Les chiffres du duel

Analysons d’abord les performances pures. La confrontation entre la Bugatti Tourbillon et la Rimac Nevera révèle des résultats fascinants :

  • Poids : Tourbillon à 1995 kg contre 2300 kg pour la Nevera
  • Accélération 0 à 100 km/h : Tourbillon en 2 secondes, Nevera en 1,81 seconde
  • Vitesse maximale : Tourbillon peut atteindre 445 km/h (mode Speed Key), Nevera plafonne à 412 km/h
A lire également :  Cette nouvelle batterie semi-solide promet un saut quantique pour la voiture électrique

Ces données positionnent la Nevera comme étant légèrement plus rapide dans les sprints, bien que la Tourbillon offre une vitesse maximale supérieure sous certaines conditions.

Une bataille de titans technologiques

À la lumière de ces résultats, on pourrait croire que Rimac, qui fait partiellement partie du même groupe que Bugatti, aurait pu restreindre ses innovations pour ne pas éclipser la Tourbillon. Rien n’est moins sûr cependant, puisque la rivalité semble pousser les deux marques à se surpasser davantage.

La Tourbillon, malgré sa position de challenger, n’est pas en reste. Elle promet encore des versions plus radicales, potentiellement nommées SuperSport ou une nouvelle variante du Bolide. D’un autre côté, des rumeurs suggèrent que la Nevera pourrait explorer l’hybridation avec un moteur thermique, ajoutant ainsi un piquant supplémentaire à cette compétition déjà féroce.

Une affaire de similitudes ?

L’examen technique des deux véhicules révèle des similitudes étonnantes, peut-être dues à leur appartenance partagée au sein du groupe Mate Rimac. La Bugatti Tourbillon et la Rimac Nevera partagent une longueur d’empattement quasi identique, ainsi que des proportions comparables, faisant naître des suppositions sur une possible base commune.

Toutefois, chaque modèle conserve des caractéristiques distinctes qui les distinguent nettement l’un de l’autre.

Et côté argent ?

Il est intéressant de noter que la Bugatti Tourbillon coûte deux fois plus que la Rimac Nevera. Cette différence de prix soulève des questions sur la valeur relative des deux voitures. Est-on prêt à payer deux fois plus cher pour l’exclusivité et les performances légèrement améliorées dans certains domaines de la Tourbillon ? Ou préfère-t-on l’efficacité brute et le coût moindre de la Nevera ? La réponse variera selon les aficionados et leur appréciation des marques et de ce qu’elles représentent.

A lire également :  La recharge rapide est-elle si mauvaise pour votre voiture électrique ? Voici la réponse

La compétition entre la Bugatti Tourbillon et la Rimac Nevera n’est pas seulement une question de chiffres et de performances. Elle signe une époque où l’innovation technologique pousse les limites connues, où l’hybride et l’électrique ne sont plus seulement des alternatives mais des protagonistes dominants dans l’arène mondiale des hypercars.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires