Actu voiture électrique

Voiture électrique : Ces batteries chinoises promettent une recharge ultra-rapide en 10 minutes

Alexandra Dujonc

Imaginez un monde où recharger votre voiture électrique serait aussi rapide que de faire le plein d’essence. Ce scénario, qui semble tout droit sorti d’un roman de science-fiction, est sur le point de devenir une réalité grâce aux avancées technologiques de BYD et CATL. Ces géants chinois sont en passe de bouleverser le marché avec leurs batteries lithium fer phosphate (LFP) ultra-rapides.

Un besoin croissant de recharge rapide

L’un des principaux freins à l’achat de véhicules électriques est souvent la durée de recharge jugée trop longue par rapport aux véhicules thermiques. Actuellement, les propriétaires de voitures électriques doivent être stratégiques quant à la planification de leurs itinéraires sur de longs trajets pour intégrer les pauses nécessaires à la recharge de leur véhicule. Mais cette époque pourrait bien être révolue grâce aux efforts de BYD et de CATL.

L’avènement des batteries LFP ultra-rapides

Selon des sources médiatiques chinoises, ces deux entreprises prévoient de lancer avant fin d’année des batteries LFP capables de se recharger complètement en seulement 10 minutes. Ce progrès repose sur un taux de charge, noté “6C”, qui représente la capacité à charger six fois la capacité de la batterie par heure.

A lire également :  Maserati dit adieu au V8 au profit de l'électrique, mais à une seule condition

Cependant, ce taux de charge élevé pose un défi de taille : il nécessite des infrastructures de charge compatibles. Actuellement, la plupart des bornes de recharge rapide ne dépassent pas les 250 kW (comme les Superchargers de Tesla) voire 350 kW pour les plus performantes (Ionity par exemple) en Europe, tandis que cette technologie exigerait des bornes capables de délivrer bien plus. De plus, une charge aussi rapide nécessite une connexion électrique haut débit pas encore généralisée, ce qui représente un investissement financier conséquent.

Approche marketing et réalité technique

Autre aspect à considérer, les batteries ne maintiennent pas un taux de charge maximal du début à la fin du processus de recharge. Il est donc probable que les performances réelles soient sujettes à des nuances marketing, comme une recharge de 10% à 80% en 10 minutes plutôt qu’une recharge complète.

À titre de comparaison, la mise à jour récente du Zeekr 001, intégrant une batterie capable de 5C, permet une charge de 10% à 80% en environ 11,5 minutes.

Le développement des infrastructures de recharge

Les initiatives se multiplient pour soutenir cette avancée technologique. En Chine par exemple, Huawei a lancé ses premières bornes de 600 kW plus tôt cette année, tandis que Li Auto prévoit d’installer 5 000 bornes de recharge rapide 5C d’ici l’année prochaine. Ces développements augurent d’une réduction significative des temps de recharge, encourageant ainsi l’adoption des véhicules électriques.

A lire également :  Le boom des voitures électriques : les jeunes friands des marques chinoises

En Europe et en France, le réseau Supercharger de Tesla, bien que fournissant déjà jusqu’à 250 kW par borne, pourrait voir son efficacité boostée si ces nouvelles technologies de batterie se démocratisent.

L’univers des véhicules électriques est à l’aube d’une évolution majeure avec l’amélioration continue des technologies de batterie. La perspective de pouvoir recharger son véhicule en moins de temps qu’il n’en faut pour prendre un café pourrait bientôt devenir une réalité quotidienne, transformant ainsi profondément nos habitudes de mobilité et peut-être même, notre perception de l’électromobilité. Restez branchés, le futur s’annonce électrisant!

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires