Les jeunes se ruent sur la voiture électrique tandis que les plus âgés la boude : une étude inédite

ParPhilippe Moureau 4 avril 2024 à 7h01

L’engouement pour les véhicules électriques transcende les frontières et les générations, mais certaines tendances d’achat révèlent des clivages significatifs. Les dernières études mettent en lumière les préférences des différentes générations, des Baby Boomers des années 40 à la génération Z, en passant par la génération X et la génération Y dont les personnes sont généralement nommés milléniaux. Laissez-nous plonger dans ces dynamiques pour mieux comprendre qui achète des voitures électriques et pourquoi.

Les milléniaux en tête de l’adoption des véhicules électriques

Selon le rapport sur les tendances du marché automobile du quatrième trimestre 2023 d’Experian, les milléniaux, ces personnes nées dans les années 80 et début 90, attribuent 10,2 % de leurs achats de véhicules neufs aux véhicules électriques. La génération X (personnes nées entre 1960 et 1980) se démarque également dans l’achat de véhicules neufs, avec 9,4 % de leurs acquisitions étant des véhicules électriques.

Cette tendance se contraste nettement avec celle des Baby Boomers (de 1943 à 1960) et de la Génération Z (personnes nées fin 1990 à 2010), où les véhicules électriques représentent respectivement seulement 5,9 % et 6,6 % des achats de véhicules neufs soit presque moitié moins. Ces chiffres révèlent non seulement des différences générationnelles dans les préférences d’achat mais aussi une inclination plus marquée des générations moins âgées vers des choix plus durables.

Attention cependant aux chiffres. En effet, même si la proportion d’achat de véhicules 100% électrique est inférieure chez les Baby boomers notamment, il est à noter que c’est la génération qui achète le plus de voitures neuves. Ainsi, un faible pourcentage ne signifie pas une présence inférieure sur le marché.

Les Baby Boomers : Un frein sur la politique des véhicules électriques ?

Malgré l’enthousiasme des générations plus jeunes, les Baby Boomers maintiennent une influence significative sur la politique des véhicules électriques. Les recherches de Coltura et de Pew Research indiquent que, bien que moins enclins à acheter des véhicules électriques, les Boomers ont un contrôle disproportionné sur les politiques gouvernementales, ce qui pourrait expliquer la lenteur de l’adoption des réglementations favorables aux véhicules électriques.

  • Influence politique : Les Boomers, dominants notamment au Sénat et au Congrès, ont une influence majeure sur la politique des véhicules électriques, malgré leur faible taux d’adoption.
  • Urgence climatique : Les générations plus jeunes, motivées par l’urgence climatique, soutiennent davantage les mandats pour les véhicules électriques, selon les recherches de Coltura.

Le marché des véhicules électriques : Luxe contre accessibilité

La segmentation du marché des véhicules électriques joue également un rôle crucial dans les dynamiques d’achat. J.D. Power souligne l’existence d’un “marché de masse manquant” pour les véhicules électriques, la majorité étant positionnée dans le secteur “premium”. Cette orientation vers le luxe pourrait potentiellement attirer les Boomers plus aisés, mais en réalité, ces derniers restent réticents à l’achat.

  • Secteur à haut pouvoir d’achat : La majorité des véhicules électriques se positionne dans ce secteur, éloignant potentiellement les acheteurs plus jeunes ou moins fortunés.
  • Accessibilité : Positionner davantage de modèles dans le segment de marché principal pourrait attirer les générations X et Y, plus enthousiastes à l’idée d’adopter des véhicules électriques.

Accélérer l’adoption des véhicules électriques

Pour catalyser l’adoption des véhicules électriques, il est essentiel de comprendre et de répondre aux besoins spécifiques de chaque génération. L’accessibilité financière, la sensibilisation aux enjeux environnementaux et l’influence politique sont des facteurs clés qui peuvent favoriser une transition plus rapide vers la mobilité électrique.

  • Sensibilisation et éducation : Accroître la sensibilisation aux avantages environnementaux et économiques des véhicules électriques peut stimuler l’intérêt général.
  • Innovations financières : Des options de financement plus accessibles et des incitations gouvernementales pourraient rendre les véhicules électriques plus attrayants pour toutes les générations.

Bien que les générations X et les milléniaux mènent la charge vers l’adoption des véhicules électriques, des obstacles subsistent, notamment l’influence des Baby Boomers sur la politique et la prédominance des modèles nécessitant un fort pouvoir d’achat. Une stratégie multi-facettes, axée sur l’accessibilité, l’éducation et l’engagement politique, pourrait être la clé pour accélérer l’adoption des véhicules électriques parmi toutes les générations.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter