Les risques de la foudre sur une voiture électrique

ParPhilippe Moureau 3 avril 2023 à 7h24

Avec l’augmentation de l’utilisation des véhicules électriques, les conducteurs se posent de plus en plus de questions sur les risques liés à l’utilisation de ces véhicules. Un des principaux risques associés aux véhicules électriques est le risque de foudre, en plus de celui d’incendie d’une voiture électrique. La foudre est un phénomène naturel courant qui peut causer des dégâts considérables sur une voiture bien que cela soit extrêmement rare.

La cage de Faraday

Une cage de Faraday est une enceinte formée d’un matériau conducteur qui bloque les champs électromagnétiques. Elle est nommée ainsi en l’honneur du physicien anglais éponyme qui a publié le principe en 1836. Par exemple, une auto est une cage de Faraday naturelle. Les pneus des voitures servent de protection en étant non conducteur et relié à la terre par son contact avec le sol.

Tout comme une voiture thermique, la probabilité d’électrocution à l’intérieur d’une voiture électrique et quasi nulle, mais en fonction du point de chute de la foudre sur le véhicule, des dégâts peuvent malgré tout être causés si vous manquez de chance.

Les dommages possibles

Lorsqu’un véhicule est frappé par la foudre, il peut subir des dommages à sa batterie et à ses systèmes électroniques. Cela peut entraîner une perte de puissance et des dysfonctionnements mécaniques. Les véhicules électriques ne sont pas plus sensibles à la foudre que les véhicules à essence ou à diesel, et les risques restent assez similaires avec une mise hors service du système électronique et des différentes batteries.

Le plus gros danger est celui de la foudre qui tombe lors de la recharge de votre auto à votre domicile : celle-ci peut en effet endommager le circuit de votre maison également en plus de celui de la voiture en fonction de la qualité de votre installation et du disjoncteur. Ce genre d’accident est généralement couvert par votre assurance habitation, selon le niveau de garantie souscrit. Si vous avez un doute, envoyer un message à votre assureur pour vérifier votre couverture dans ce genre de cas.

La batterie haute tension d’une voiture électrique étant couteuse, c’est la seule différence avec son homologue thermique : les dégâts pourraient être plus couteux, mais cela faut-il encore que ça arrive !

Comment réagir après la foudre ?

En cas de foudre, la première chose à faire est de s’assurer que les personnes à l’intérieur du véhicule sont en sécurité. Dans le cas d’une foudre directe, le conducteur doit éteindre le véhicule immédiatement et évacuer la zone. Les véhicules électriques sont équipés d’un système de sécurité qui peut détecter une foudre et se déconnecter automatiquement pour protéger le véhicule et ses occupants.

Une fois la foudre passée, il est recommandé de faire inspecter le véhicule par son concessionnaire ou garage habituel pour qu’un technicien qualifié puisse s’assurer qu’il n’y a pas eu de dommages. Un technicien peut inspecter les systèmes électriques, les batteries et les composants mécaniques pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement et ne présentent pas de dommages.

Enfin, une fois toutes les précautions immédiates prises, si des dégâts persistent, n’hésitez pas à contacter votre assurance auto et voir si vous disposez d’une protection pour un accident lié à un orage.

Comment prévenir le risque de foudre sur ma voiture électrique ?

Il est également important de prendre des mesures préventives pour réduire le risque de foudre sur un véhicule tout comme tout autre véhicule. Il est recommandé d’éviter les endroits où des orages sont prévus, mais si ces conditions sont inévitables, il est conseillé de se garer dans un garage ou d’utiliser un abri comme un carport.

Il est important de noter que le risque peut être réduit en prenant des précautions et en prenant des mesures préventives. Les propriétaires de véhicules électriques doivent faire preuve d’une vigilance accrue lorsqu’ils sont exposés à des conditions météorologiques dangereuses selon la localisation et prendre les précautions nécessaires pour éviter la foudre. En suivant ces conseils, les propriétaires de véhicules électriques peuvent réduire le danger et protéger leur véhicule contre les dégâts et les dommages qui peuvent en résulter.

Toutefois, il faut bien conclure sur un point qui va rassurer tout le monde : il n’y a pas plus d’accident lié à la foudre sur un véhicule électrique qu’un véhicule thermique, alors rassurez vous !

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter