Actu voiture électrique

Les ventes de voitures électriques en France ont explosé le mois dernier : voici tous les chiffres

Philippe Moureau

Vous êtes curieux de comprendre le récent engouement pour les véhicules électriques en France ? Avril 2024 marque une étape significative, avec une hausse impressionnante des ventes, illustrant un changement notable dans les préférences des consommateurs français. Analysons ensemble ce phénomène.

Une croissance robuste des véhicules électriques en France

Le dernier rapport de l’ACEA indique que les véhicules électriques ont constitué 11,9 % des ventes totales de véhicules neufs en Europe au mois d’avril, avec la France en tête de liste pour cette progression. La France, avec une augmentation spectaculaire de 45,2 % des ventes de voitures électriques, et la Belgique, avec 41,6 %, sont devenus des exemples éloquents de cette transition vers l’électrification.

Le rapport permet également de constater globalement le maintien de la part de marché en France des véhicules électriques à 16,9 %, témoignant d’une stabilisation dans les choix des consommateurs.

Le marché européen de l’électrique : une vue d’ensemble

En avril 2024, l’Europe a enregistré une augmentation de 14,8 % des immatriculations de véhicules électriques par rapport à l’année précédente, pour un total de 108 552 unités vendues. Cette croissance est d’autant plus remarquable que le marché des véhicules hybrides et hybrides rechargeables a également vu des augmentations respectives de 29,1 % et 6,8 %.

A lire également :  Renault 5 électrique : Les premiers prix sont là, bonne ou mauvaise surprise ?

Voici un aperçu de la répartition des ventes en Europe :

  • Les véhicules à essence restent dominants avec 36 % du marché, mais la dynamique pourrait changer avec les nouvelles régulations environnementales.
  • En Allemagne, généralement un leader dans le secteur, les ventes de véhicules électriques ont légèrement régressé de 0,2 %, un signal peut-être précurseur de défis futurs pour ce marché.

Les hybrides et hybrides rechargeables : une transition en douceur

Le segment des véhicules hybrides n’est pas en reste, avec une augmentation significative de 33,1 % des immatriculations en avril, pour un total de 265 992 unités. Cette progression montre que les consommateurs optent également pour des solutions intermédiaires entre l’électrique pur et les moteurs à combustion.

Détail des augmentations par pays pour les hybrides :

  • France : +48,1 %
  • Espagne : +38,5 %
  • Allemagne : +25,9 %
  • Italie : +22,8 %

Voici le tableau des volumes de ventes de voitures 100% électriques :

PaysAvril 2024Avril 2023Variation en %
Austria3,2323,395-4.8
Belgium9,1816,486+41.6
Bulgaria174108+61.1
Croatia35118-70.3
Cyprus7716+381.3
Czechia586472+24.2
Denmark6,5803,466+89.8
Estonia82112-26.8
Finland1,6772,347-28.5
France24,85017,113+45.2
Germany29,66829,740-0.2
Greece604463+30.5
Hungary719402+78.9
Ireland1,0881,863-41.6
Italy3,1903,986-20.0
Latvia101159-36.5
Lithuania214197+8.6
Luxembourg1,254765+63.9
Malta224110+103.6
Netherlands9,0928,299+9.6
Poland1,2641,231+2.7
Portugal2,8232,006+40.7
Romania728881-17.4
Slovakia229175+30.9
Slovenia237307-22.8
Spain3,8423,436+11.8
Sweden6,8016,928-1.8
Union Européenne108,55294,581+14.8
Iceland157475-66.9
Norway10,0517,471+34.5
Switzerland3,1793,375-5.8
EFTA13,38711,321+18.2
United Kingdom22,71720,522+10.7
EU + EFTA + UK144,656126,424+14.4

Contexte global des immatriculations de véhicules neufs

En considérant toutes les motorisations, les immatriculations de véhicules neufs ont connu une hausse globale de 13,7 % en avril 2024, atteignant 913 995 unités. Ce chiffre impressionnant pourrait s’expliquer par deux jours ouvrés supplémentaires par rapport à l’année précédente. De janvier à avril, 441 992 véhicules électriques ont été immatriculés, marquant une augmentation de 6,4 % par rapport à 2023. Ces chiffres démontrent l’appétit croissant pour des alternatives plus écologiques.

A lire également :  Voici la première voiture électrique équipée de batteries solides : le début d'une nouvelle ère

La transition vers des véhicules électriques est devenue une réalité palpable dans le paysage automobile. Les données du mois d’avril sont un indicateur précieux de l’évolution des mentalités et des marchés en faveur d’une mobilité durable. L’adoption croissante des véhicules électriques en France est non seulement une réponse aux exigences environnementales mais aussi un reflet des attentes nouvelles des consommateurs qui privilégient de plus en plus la technologie propre.

Source : Rapport ACEA Avril 2024

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires