Les voitures électriques coûtent-elles VRAIMENT plus cher à réparer ?

ParAlbert Lecoq 16 septembre 2023 à 12h22

Malgré les nombreux avantages des voitures électriques, une étude récente suggère qu’elles peuvent être plus coûteuses à réparer en cas de collision. Intriguant, non ? Découvrons pourquoi ensemble!

Les véhicule électriques : des coûts de réparation qui surprennent

Lorsqu’il s’agit de ravitailler ou de fonctionner au quotidien, les voitures électriques ont souvent la réputation d’être moins chères que leurs homologues à combustion interne. Pourtant, malgré cette image d’efficacité, les VÉs, encore nouveaux sur le marché, rencontrent leurs propres défis. Le coût et la durée de leurs réparations après une collision sont l’un de ces obstacles. Selon un rapport de Mitchell International, une société proche du secteur de l’assurance, il semble que réparer un VE coûte en moyenne davantage qu’un véhicule thermique.

D’ailleurs, cette étude révèle des chiffres assez inquiétants. En comparant les coûts moyens de réparation, on découvre que les propriétaires de VE aux États-Unis et au Canada paient respectivement 963$ et 1,328$ de plus que ceux possédant un véhicule à combustion interne. Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg !

Tesla : L’exception qui confirme la règle ?

Si l’on se penche spécifiquement sur la marque Tesla, largement reconnue dans le domaine des VE, le constat est encore plus marquant. En effet, après une collision, les propriétaires américains et canadiens de Tesla débourseront en moyenne 1,589$ et 1,600$ de plus pour leurs réclamations. De plus, il est à noter que la réparation d’un VE nécessite en moyenne 90,75% de pièces d’origine, contre seulement 66,50% pour les véhicules traditionnels.

Mais il ne faut pas non plus diaboliser ces véhicules. En effet, après une collision, une voiture électrique est plus susceptible de rester opérationnelle. Grâce à la simplicité de leur chaîne cinématique, une collision frontale a généralement moins de conséquences pour un VE que pour un véhicule à combustion. Cependant, attention aux collisions à l’arrière, en particulier pour les Tesla, car elles ont des composants à haut voltage près de l’aile arrière.

La lumière au bout du tunnel

Malgré ces chiffres, tout n’est pas sombre dans l’univers des véhicules 100% électriques. En effet, avec la progression de la production de composants et une meilleure connaissance des VE, ces écarts de prix finiront par se réduire. La question reste : combien de temps faudra-t-il pour que les coûts de réparation des VE égalent ou même surpassent ceux des voitures traditionnelles? Seul l’avenir nous le dira.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

Suivez-nous sur Facebook
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter