Actu voiture électrique

MG Cyberster : tous les détails du roadster électrique chinois dévoilés

Philippe Moureau

Le MG Cyberster est un roadster électrique à toit souple convertible, avec une carrosserie attrayante et jusqu’à 544 chevaux. Il a été exposé par le ministère chinois des Transports et a obtenu une autorisation de production. Bientôt, il sera sur le marché.

Le MG Cyberster a des proportions de coupé classiques, avec une petite partie arrière et une longue ligne de capot. En outre, il a de très grandes pattes et des entrées d’air sportives. Ses phares sont en forme d’ovale. C’est un petit hommage aux anciens roadsters MG des années 1960 et 1970. À l’arrière, le Cyberster dispose d’un diffuseur arrière sportif, d’un petit coffre, de feux arrière en forme de flèche et de l’inscription « Cyberster ».

Un petit roadster plutôt grand

Le MG Cyberster peut paraître petit, mais il est assez grand pour un roadster. Ses dimensions sont de 4535/1913/1329 mm, avec une empattement de 2690 mm. Pour être clair, il est 188 mm plus long que la Porsche Cayman. Mais bien sûr, ce véhicule n’a que deux sièges. Ses angles d’approche et de départ sont respectivement de 11 et 18 degrés.

A lire également :  Le nouveau SUV électrique de Ford éclipse Tesla avec plus d'autonomie à un prix imbattable

Le Cyberster est également une voiture assez lourde pour sa taille. Et ce n’est pas surprenant, puisqu’il s’agit d’un véhicule électrique. Ainsi, son poids à vide est de 1850 à 1985 kg, selon le modèle. Quant au poids brut, il atteint 2075 à 2210 kg. Le Cyberster peut avoir des roues de 245/40 R20 à l’essieu avant et de 275/35 R20 à l’essieu arrière. Quant au modèle de base, il sera équipé de roues de 245/45 R19 à l’avant et de 275/40 R19 à l’arrière.

Motorisation du Cyberster

Le Cyberster sera équipé d’une batterie NMC fabriquée par United Auto Battery System (UABS) – une marque issue de la fusion entre les 2 géants de la batterie pour voiture électrique SAIC et CATL.

Le roadster d’entrée de gamme aura un seul moteur électrique sur l’essieu arrière d’une puissance de 231 kW soit 314 chevaux. Ce moteur électrique est fabriqué par le groupe Hasco, dont SAIC détient 58 % des parts. Le Rising Auto F7 récemment lancé a le même moteur électrique.

Le Cyberster partage les moteurs électriques avec le MG4 (Mulan) et le Rising Auto F7.

Le niveau de gamme supérieur du Cyberster est doté d’une transmission intégrale et de deux moteurs électriques. La motorisation sera en réalité la même que la déclinaison sportive du MG4 nommé Mulan en chine avec un cumul de 544 chevaux entre les 2 moteurs avant et arrière. Ainsi, la puissance totale du MG Cyberster atteint un nombre impressionnant pour un roadster dont le prix ne devrait pas dépasser l’équivalent de 50 000 euros, du moins en Chine. Son temps d’accélération de zéro à cent n’a pas encore été détaillé mais il devrait avoisiner les 3 secondes, en revanche sa vitesse maximale est limitée à 193 sur l’entrée de gamme ou à priori 200 km/h, selon le modèle.

A lire également :  Découverte de la voiture électrique à 11 000 € de BYD : la révolution à petit prix

Un modèle de série proche du concept

Le concept MG Cyberster a été présenté il y a deux ans au Salon de l’automobile de Shanghai 2021 – un roadster électrique rendant hommage au passé du constructeur automobile britannique et présentant les caractéristiques techniques de ses futurs véhicules. Après le salon de l’automobile de Shanghai, la production du Cyberster a été autorisée en raison d’une campagne de financement participatif qui a attiré plus de 5000 acheteurs potentiels sur la plateforme interactive Cybercube de MG, leur permettant de contribuer au développement de la voiture de production. À l’époque, le concept promettait un temps de 0 à 100 km/h inférieur à 3 secondes et une autonomie de 800 km.

Un autre lot de photos prises par des espions a révélé des portes papillon, qui ont été suggérées sur la voiture concept, mais il n’était pas sûr qu’elles feraient partie de la production. Maintenant, il semble plus probable que ces portes super-voitures fassent partie de la production.

Une production imminente

Nous pouvons voir que le Cyberster est vraiment un véhicule passionnant. Il a un style classique et beaucoup de chevaux. De plus, il est important que SAIC contrôle le processus de fabrication de presque tous les éléments essentiels de la voiture. Cela facilite les lignes d’approvisionnement et aide à mettre en place un processus de production stable. Cela signifie que MG peut produire autant de Cyberster que leurs clients le demanderont. Mais il reste encore un élément essentiel du puzzle. Et c’est le prix. Nous attendons avec impatience.

A lire également :  BMW, Volkswagen et Renault refusent d'imposer la voiture électrique et partent en guerre contre l'Europe
Réagissez à l'article

Les commentaires sont fermés.