Actu voiture électrique

Nous produisons 3 fois trop de batteries pour voitures électriques : un gaspillage monumental

Philippe Moureau

Le marché des batteries lithium-ion, pilier essentiel de l’industrie des véhicules électriques et du stockage stationnaire, affronte actuellement une phase de surcapacité notable. Selon BloombergNEF, la demande mondiale de ces batteries était d’environ 950 gigawatt-heures en 2023, tandis que la capacité de production atteignait près du triple, soit environ 2 600 GWh.

Capacité de production vs. demande réelle

Les projections pour la fin de l’année prochaine sont encore plus frappantes : la capacité de fabrication annoncée pourrait grimper à 7,9 térawatt-heures, contre seulement 1,6 TWh de demande projetée. Cette disproportion suggère un marché capable de produire cinq fois plus de batteries que nécessaire pour les véhicules électriques et les applications de stockage. Face à cette réalité, quelles pourraient être les répercussions pour les consommateurs et l’industrie?

Il est important de noter que les capacités de production annoncées ne seront probablement jamais pleinement réalisées. Bloomberg note que beaucoup de ces projets pourraient être retardés ou annulés. Cela s’explique par le fait que certains fabricants de batteries pourraient être évincés du marché par de plus grands acteurs, et que d’autres segments de la chaîne d’approvisionnement pourraient ne pas réussir à suivre le rythme de production élevé.

A lire également :  Tesla va augmenter le prix du Model Y dans quelques jours : ce que vous devez savoir

Cependant, les fabricants de batteries mondiaux continuent d’augmenter leurs capacités de production pour répondre à la demande attendue dans les secteurs des véhicules électriques et du stockage stationnaire. Cette augmentation est encouragée par les mesures prises par de nombreux pays, y compris les États-Unis et les membres de l’Union européenne, qui imposent des réductions graduelles des émissions de dioxyde de carbone pour les voitures particulières.

La Chine en tête de la production de batteries

La Chine domine le marché mondial de la fabrication de batteries et continuera de le faire dans un avenir prévisible. Des géants comme CATL et BYD investissent des milliards dans la recherche et le développement pour innover et améliorer leurs produits.

L’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie (hors Chine) prévoient également d’augmenter leur capacité de fabrication de batteries dans les deux prochaines années.

Impact sur les prix et l’accessibilité des véhicules électriques

Tout cela pourrait sembler intimidant, mais les avantages pour les utilisateurs finaux sont considérables. L’avantage le plus significatif est la baisse continue du prix des batteries pour véhicules électriques, permettant aux constructeurs automobiles de proposer des voitures plus abordables. L’année dernière, le prix moyen des packs de batteries lithium-ion a diminué de 14 % par rapport à 2022, atteignant 130 € / kWh pour les segments des bus électriques, des véhicules électriques commerciaux, des véhicules électriques particuliers et du stockage stationnaire. En 2019, le prix moyen était de 240 € / kWh, ce qui signifie qu’en seulement 5 ans, le prix a été divisé presque par deux.

A lire également :  Le corbillard Tesla, l'option 100% électrique pour des adieux sans émissions

D’ici la fin de 2024, CATL, un fabricant chinois, prévoit de réduire le coût des cellules de batteries lithium-ion à moins de 55 € / kWh, soit moins de la moitié du prix moyen de l’année dernière. La Chine offre déjà une gamme de véhicules électriques économiques, avec des modèles disponibles entre 10 000 et 15 000 euros.

Bien que l’industrie des batteries pour véhicules électriques fasse face à une surproduction, les perspectives à long terme indiquent une baisse continue des coûts, ce qui devrait se traduire par une plus grande accessibilité et adoption des véhicules électriques. Les fabricants et les consommateurs ont des raisons d’être optimistes, car cette évolution favorise une transition énergétique plus durable et économiquement viable.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires