Tesla contre Rivian : découvrez les sombres secrets du procès du moment

ParAlexandra Dujonc 14 août 2023 à 12h03

Dans une lutte acharnée pour la domination du marché des véhicules électriques, Tesla et Rivian se sont retrouvés au tribunal. Le cœur du problème ? Des secrets commerciaux que Tesla accuse Rivian d’avoir volés par l’intermédiaire d’anciens employés. Préparez-vous à plonger dans les coulisses d’une affaire qui ébranle toute une industrie.

L’affaire qui a fait trembler la Silicon Valley

En 2020, Tesla a porté plainte contre Rivian, les accusant d’avoir dérobé leurs secrets commerciaux. Comment ? En embauchant d’anciens employés de Tesla et en les incitant à emporter des documents. Rivian a nié ces allégations, conduisant à une impasse qui n’a pu être résolue hors du tribunal. Désormais, l’affaire semble se diriger vers un procès.

Il n’était pas clair au moment où Tesla a déposé la plainte, quels secrets commerciaux précis Rivian aurait volés. Cependant, les employés cités dans les poursuites comprenaient deux recruteurs, un responsable EHS et un responsable des réseaux de charge de Tesla. Selon Tesla, ces employés auraient apporté des “documents contenant des informations d’ingénierie hautement confidentielles et propriétaires” lorsqu’ils sont allés travailler pour Rivian.

La collaboration mystérieuse : Tesla et Rivian, partenaires malgré le procès ?

Trois ans plus tard, le contexte s’est enrichi d’une nouvelle dimension intéressante. En effet, Tesla et Rivian ont collaboré pour aider ce dernier à adopter le connecteur NACS, une norme conçue par Tesla. Rivian n’a pas besoin de l’autorisation de Tesla pour utiliser ce connecteur et pourra acheter des connecteurs NACS à des tiers.

Selon certaines spéculations, ces sociétés auraient convenu en principe d’acheter des connecteurs et des adaptateurs NACS pour leurs voitures à Tesla. Cependant, les termes exacts de ces accords demeurent incertains.

Le revirement de situation

Un an après le dépôt initial de la plainte, Tesla a élargi ses accusations. L’entreprise affirme maintenant que Rivian vole la technologie de base de ses batteries de nouvelle génération.

Une nouvelle décision d’un juge permet à l’affaire de progresser après avoir été initiée il y a trois ans. Le juge a rejeté la demande des employés de jugement sommaire – qui aurait rejeté l’affirmation de Tesla selon laquelle ils avaient signé des accords interdisant le vol et la divulgation d’informations propriétaires à des concurrents. Cette décision ouvre la voie à Tesla pour poursuivre son action en justice contre Rivian et les anciens employés.

Alors que la tension monte, le monde de l’automobile électrique retient son souffle. Qui remportera cette bataille juridique ? Les paris sont ouverts.

Par Alexandra Dujonc

Après des études en ingénierie électrique, j'ai travaillé sur des projets de recherche et de développement visant à améliorer la capacité de recharge des voitures électriques dont j'en ai fait ma spécialité ! Je mets à votre disposition mes connaissances approfondies sur le sujet de la recharge électrique.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter