Actu voiture électrique

BMW veut devenir le constructeur le plus vert du monde, avec ou sans la voiture électrique

Albert Lecoq

Dans un paysage automobile en pleine mutation, la quête d’une mobilité plus verte est devenue un enjeu primordial pour les constructeurs. Parmi eux, BMW se démarque par son engagement sans faille dans la réduction de l’empreinte carbone. Mais quelles sont concrètement les actions menées par le géant allemand, et en quoi se positionne-t-il comme le leader de cette transition énergétique ?

L’engagement de BMW dans l’Alliance pour la décarbonation de la route

BMW Group France s’illustre par son initiative remarquable en devenant le premier constructeur automobile à intégrer l’Alliance pour la décarbonation de la route comme annoncé sur ce post LinkedIn du patron de BMW France. Ce consortium, riche de plus de 60 membres, vise à fédérer acteurs de la mobilité, transporteurs, collectivités territoriales, et autres entités autour d’un objectif commun : réduire significativement les émissions de CO2 du secteur routier.

Dans cette optique, BMW n’a pas hésité à afficher des ambitions fortes, promettant une réduction de ses émissions de 40 % d’ici à 2030, par rapport aux niveaux de 2019. Un objectif audacieux, qui souligne la volonté du constructeur de prendre part activement à l’effort collectif nécessaire pour atteindre ces cibles environnementales.

A lire également :  Les incendies de voitures électriques se multiplient : ces chiffres révèlent des surprises

La vision de BMW : une mobilité durable et respectueuse

Loin de percevoir la durabilité comme une contrainte, BMW y voit une opportunité d’innover. Vincent Salimon, président du directoire de BMW Group France, met en lumière cette conviction en affirmant que durabilité et liberté individuelle peuvent parfaitement coexister. L’approche de BMW englobe l’intégralité du cycle de vie de ses véhicules : de l’approvisionnement en matières premières jusqu’au recyclage, en passant par la production et l’utilisation quotidienne. Cette stratégie globale traduit la volonté de BMW de minimiser son empreinte écologique tout en proposant des solutions de mobilité avancées et respectueuses de l’environnement.

  • L’électrification des modèles : BMW poursuit le développement de sa gamme de véhicules électriques, affirmant son engagement en faveur d’une transition énergétique responsable.
  • Le soutien aux innovations : Conscient que la décarbonation de la route ne saurait se limiter à l’électrification des véhicules, BMW explore et soutient des innovations dans des domaines variés tels que les infrastructures de recharge, les solutions de covoiturage, ou encore le financement de la mobilité verte.

Un appel à l’action collective pour une mobilité plus propre

L’initiative de BMW ne se résume pas à ses propres engagements en matière de réduction des émissions de CO2. Elle incarne également un appel à l’action collective, soulignant l’importance de la collaboration entre tous les acteurs de la mobilité pour accélérer la transition vers un secteur routier décarboné. Comme le souligne Vincent Salimon, l’atteinte des objectifs ambitieux de réduction des émissions nécessite une synergie des efforts, au-delà des frontières de chaque entreprise.

A lire également :  Volkswagen annonce que la recharge des voitures électriques en moins de 10 minutes approche

BMW prône ainsi une approche pragmatique et inclusive, visant à rassembler les conditions favorables au déploiement de politiques incitatives, plutôt que punitives, pour soutenir le changement et l’innovation dans le domaine de la mobilité. Cet enthousiasme pour une action concertée et positive est le moteur de l’engagement de BMW dans l’Alliance pour la décarbonation de la route, illustrant son rôle de pionnier dans la recherche de solutions durables et accessibles pour tous.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires