BYD lance une offensive électrique majeure en installant sa nouvelle usine en Europe

ParAlbert Lecoq 7 janvier 2024 à 11h51

Imaginez un challenger déterminé, prêt à rivaliser avec le géant Tesla sur le marché des véhicules électriques. Ce scénario n’est autre que la réalité de BYD (Build Your Dreams), un constructeur chinois de véhicules électriques, qui, en seulement trois ans, a su s’imposer en Europe.

L’ascension fulgurante de BYD en Europe

Parti de Norvège, BYD a su étendre son empreinte sur le marché européen, se positionnant comme un candidat sérieux à la première place des ventes de véhicules électriques pour 2023, un titre longtemps détenu par Tesla.

La stratégie de BYD pour conquérir l’Europe ne se limite pas à des annonces. Au cours de l’année écoulée, le constructeur a lancé plusieurs modèles de véhicules électriques pour concurrencer directement Tesla, bien que la production soit restée en Chine jusqu’à présent. Face aux critiques concernant l’importation de véhicules chinois en Europe, BYD a réagi en cherchant à établir une production locale. C’est ainsi qu’en novembre dernier, le constructeur a annoncé son intention de renforcer sa présence en Europe.

BYD choisit la Hongrie pour son premier site de production européen

Le choix de BYD s’est porté sur la ville de Szeged, dans le sud de la Hongrie, pour implanter sa première usine de véhicules électriques en Europe. Selon Automotive News Europe, cette usine devrait créer des milliers d’emplois locaux et vise une production annuelle de 200 000 voitures, dans le cadre d’une montée en puissance progressive.

Le site de production en Hongrie devrait fabriquer des véhicules électriques et des hybrides rechargeables pour la marque BYD, avec le soutien financier du gouvernement hongrois. Les détails de cet investissement seront communiqués une fois l’approbation de la Commission européenne obtenue. Le ministre des Affaires étrangères hongrois, Peter Szijjarto, a laissé entendre que cet investissement serait l’un des plus importants de l’histoire économique du pays. Ce nouveau site de production s’ajoute à une installation existante dans le nord-ouest de la Hongrie, qui produit actuellement des bus.

À ce jour, le gouvernement hongrois et BYD n’ont pas encore annoncé de calendrier précis pour l’ouverture de cette usine de production de véhicules électriques en Europe. Cependant, le constructeur chinois vise une part de marché de 10 % en Europe d’ici 2030. Jusqu’en novembre 2023, BYD a vendu 13 000 véhicules sur le continent européen.

Une stratégie ambitieuse pour une expansion rapide

L’implantation de BYD en Europe, et plus spécifiquement en Hongrie, s’inscrit dans une stratégie ambitieuse de conquête du marché européen. Cette décision reflète non seulement l’engagement de BYD envers le marché européen, mais souligne également l’importance stratégique de la Hongrie en tant que plaque tournante de la production automobile en Europe.

Le choix de la Hongrie par BYD montre une compréhension claire des avantages qu’offre le pays : une main-d’œuvre qualifiée, une situation géographique favorable, et un environnement d’affaires accueillant pour les investissements étrangers, notamment dans le secteur automobile. L’usine de Szeged, avec sa capacité de production élevée, symbolise la volonté de BYD de s’imposer comme un acteur majeur du secteur des véhicules électriques en Europe.

Enfin, cet investissement de BYD en Hongrie est un exemple éloquent de la globalisation du marché des véhicules électriques. Il témoigne de la volonté des constructeurs asiatiques de se positionner fermement sur le marché européen, marquant ainsi le début d’une nouvelle ère de concurrence et d’innovation dans l’industrie automobile européenne.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter