Actu voiture électrique

Ce cabriolet électrique sportif à prix cassé concurrent du Tesla Roadster pourrait bouleverser le marché

Albert Lecoq

Vous en avez probablement entendu parler, mais attendez de voir les détails techniques qui viennent d’être révélés ! La MG Cyberster est-elle sur le point de redéfinir le monde des voitures électriques décapotables ? Lisez la suite pour tout découvrir.

Un dévoilement attendu depuis 2021

Retour dans le temps : Après l’avoir présenté en 2021 comme concept, MG a enfin levé le voile sur la version de production de la Cyberster lors du Goodwood Festival of Speed. Aujourd’hui, à l’occasion de son arrivée au Salon de l’auto de Chengdu en Chine, les spécifications techniques tant attendues sont enfin entre nos mains.

Des spécifications époustouflantes : Avec deux moteurs électriques, la Cyberster offre une puissance combinée de 536 chevaux et 725 nm de couple. Imaginez-vous accélérant de 0 à 100 km/h en seulement 3,2 secondes. Quant à son autonomie, la batterie de 77 kWh permet une distance homologué dans so pays d’origine, la Chine, de 580 km. Cependant, cette mesure est basée sur le cycle d’essai chinois (CLTC) ; l’autonomie pourrait donc varier selon les normes internationales. Nous imaginons une autonomie entre 450 et 500 km selon le cycle WLTP en vigueur chez nous.

A lire également :  Cupra Tavascan : une bonne et une mauvaise nouvelle pour les tarifs

Plus que de simples chiffres

Un poids imposant pour une telle beauté : Selon les informations fournies par le Ministère de l’Industrie et de l’Informatique chinois, la Cyberster pèse 1 986 kg et mesure 4,53 mètres de long. Loin d’être un concurrent direct de la Mazda MX-5 Miata, ses portes en forme de ciseaux lui donnent un charme inégalé.

Variété et performance : MG prévoit également une version propulsion plus légère avec un seul moteur produisant plus de 300 chevaux, alimenté par une batterie de 64 kWh. Cette version offrira une autonomie de 520 km selon les normes CLTC soit environ 400 km estimés selon le cycle WLTP.

Finitions de luxe à un prix abordable ?

Des détails haut de gamme : La MG Cyberster ne fait aucun compromis sur le luxe. Dotée de freins Brembo, d’une barre antiroulis « hautement rigide » et d’un système audio Bose, elle a été affinée par l’ingénieur F1 italien Marco Fainello. De plus, son système d’infodivertissement est propulsé par une puce Qualcomm Snapdragon 8155 et offre des graphiques Unreal Engine 4.0.

Un mystère autour du prix : Plusieurs rumeurs évoquaient un prix de vente plus élevé que prévu pour l’Angleterre après quelques fuites, environ 55 000 à 60 000 euros. Bien que les détails sur le prix restent encore à clarifier, il semblerait que la MG Cyberster débute à un tarif équivalent à 32 000 € en Chine pour la version propulsion de 300 chevaux et puisse atteindre 36 000 € pour la version 4 roues motrices de 536 chevaux. Un montant surprenant pour une voiture sportive électrique de ce calibre, bien que son prix puisse être plus élevé sur d’autres marchés internationaux.

A lire également :  Volkswagen au bord du gouffre : vers une fermeture historique en Europe

Nous avons donc encore l’espoir de voir débouler ce cabriolet sportif sous la barre des 47 000 € et donc le rendre éligible au bonus écologique, toujours en vigueur pour les véhicules électriques MG jusqu’à nouvel ordre pour un montant final entre 41 000 € et 42 000 €, du moins pour sa version d’accès en propulsion.

Vous l’avez compris, le futur de la voiture électrique est passionnant, et la MG Cyberster semble bien partie pour jouer un rôle majeur dans cette révolution ! Restez connecté·e·s pour plus d’infos !

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires