Recharge voiture électrique

La recharge des voitures électriques devient plus simple : voici tout ce qui va changer

Alexandra Dujonc

Adopté en septembre 2023 et mis en œuvre depuis avril 2024, le règlement européen sur le déploiement d’une infrastructure de recharge pour carburants alternatifs, connu sous l’acronyme AFIR, marque un tournant décisif dans la stratégie de l’Union européenne visant à soutenir la transition vers la mobilité électrique. Ce texte législatif introduit des avancées significatives, notamment dans le déploiement des infrastructures de recharge, l’intégration de nouvelles normes pour les paiements et une meilleure transparence des tarifs.

Un réseau européen de recharge densifié et plus cohérent

Le règlement AFIR établit un cadre ambitieux pour l’extension du réseau de recharge sur le territoire européen. À l’horizon 2025, les usagers de la route verront se multiplier les stations de recharge rapide. Celles-ci seront disposées à des intervalles réguliers de 60 km à 100 km sur le réseau central du RTE-T (Réseau Trans-Européen de Transport) et tous les 100 km sur le réseau étendu.

La mise en œuvre de ce réseau n’est pas limitée aux véhicules légers. Pour les véhicules utilitaires lourds, il est prévu des stations délivrant une puissance minimale de 350 kW, assurant ainsi une recharge très rapide. Cela garantit une couverture complète et efficace pour tous les types de véhicules électriques, dès 2030.

A lire également :  Un conducteur de voiture électrique sur 3 regrette son achat selon cette nouvelle étude

Intégration d’une infrastructure de recharge à hydrogène

L’hydrogène, souvent cité comme le carburant de demain pour ses performances écologiques, fait également partie intégrante de ce nouveau plan d’infrastructure. Dès 2030, des stations de ravitaillement en hydrogène seront disponibles pour les voitures et camions dans tous les grands centres urbains et tous les 200 km le long des axes principaux européens.

Cette approche dualiste non seulement diversifie les options de ravitaillement pour les utilisateurs de véhicules électriques mais contribue également à positionner l’Europe comme un leader dans l’adoption de technologies propres et efficaces.</ I>

Vers une transparence totale des coûts de recharge

La transparence des tarifs est un enjeu clé de l’AFIR. Tous les opérateurs doivent désormais afficher des tarifs détaillés incluant le coût par kWh, par minute et par session de charge. Cette information doit être claire, raisonnable, non discriminatoire et facilement comparable d’un opérateur à l’autre, assurant ainsi une concurrence saine et équitable.

Cette mesure vise non seulement à protéger les consommateurs mais également à encourager l’utilisation des véhicules électriques en éliminant les obstacles liés à la compréhension des coûts associés à leur utilisation.

Diversification des moyens de paiement aux bornes de recharge

À partir du 13 avril 2024, l’AFIR impose que chaque point de recharge d’une puissance de moins de 50 kW offre au moins une des trois modalités de paiement suivantes :

  • Terminal de paiement électronique pour les cartes bancaires.
  • Système de paiement sans contact.
  • Dispositif de paiement via Internet avec un code QR sécurisé.
A lire également :  Pourquoi vous serez peut-être bloqué à 85% de recharge avec votre voiture électrique cet été

Ces options de paiement facilitent l’accès aux recharges pour tous les utilisateurs, stimulant ainsi l’adoption des véhicules électriques par un public plus large.

À travers ces dispositions, le règlement AFIR modifie profondément le paysage de la mobilité électrique en Europe. Il assure des infrastructures modernes, une transparence tarifaire accrue et des options de paiement variées qui ensemble, contribuent à rendre la voiture électrique plus accessible et attrayante pour le grand public. C’est ainsi que l’Europe fait un pas de plus vers une mobilité durable et respectueuse de l’environnement.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires