Actu voiture électrique

Mercedes écrase Tesla : le virage inattendu de la conduite autonome

Philippe Moureau

Vous avez toujours rêvé de déléguer la conduite dans ces embouteillages interminables tout en ayant une totale confiance dans les compétences de votre pilote automatique? La Mercedes-Benz Drive Pilot Level 3 est là pour transformer ce rêve en réalité. Partons ensemble à la découverte de cette merveille technologique qui, sans l’ombre d’un doute, révolutionnera vos trajets et votre perception de la conduite. 🌟

Transformez vos embouteillages en moments de détente

Libérez vos mains et vos yeux, votre voiture électrique Mercedes s’occupe de la conduite ! Introduisant le premier assistant de circulation actif permettant de totalement libérer l’attention du conducteur, Drive Pilot réinvente votre façon de percevoir les embouteillages. Les voyages en voiture deviennent ainsi des opportunités de se détendre, naviguer sur YouTube, lire, ou interagir librement avec vos co-voyageurs.

📺 Imaginez : vos yeux peuvent quitter la route et votre conscience du trafic peut être mise en veilleuse. Entre Marseille et Nice, expérimentez un voyage de 2 heures sans une once de stress ou d’inquiétude, grâce à un système si sophistiqué qu’il élimine vos préoccupations en un clin d’œil.

A lire également :  La Volkswagen ID.3 revue et corrigée : la transformation tant espérée est enfin là

Un apprentissage indispensable pour une conduite futuriste

La confiance dans le système Level 3 de Mercedes ne naît pas du hasard. Elle s’établit par un processus éducatif incontournable. Pour pouvoir activer le système, chaque utilisateur·rice doit regarder une vidéo de 8 minutes qui explique minutieusement les situations dans lesquelles Drive Pilot peut opérer, celles où il faudra reprendre les commandes, et comment le désactiver si nécessaire.

Découvrez que le système ne fonctionne que dans des conditions précises : sur une autoroute mappée avec un GPS de haute définition, avec des lignes de voie clairement marquées, et nécessite un véhicule guide dans votre voie. Les restrictions en termes de vitesse, météo, et lumière du jour appliquent également, pour une conduite automatisée conditionnelle axée sur la sécurité et le confort.

Drive Pilot : un hardware conçu pour l’excellence

Le Drive Pilot, disponible sur certains modèles EQS et S-Class de 2024 uniquement aux Etats-Unis pour l’instant (en Californie et au Nevada), se base sur le package d’Assistance du Conducteur de Mercedes contenant un régulateur de vitesse adaptatif Distronic avec direction active et centrage de voie. Toutefois, les voitures équipées du Drive Pilot reçoivent également une gamme lidar sophistiquée dans la calandre, des caméras et microphones orientés vers l’arrière, et des capteurs d’humidité dans les passages de roue pour surveiller les conditions de la route.

A lire également :  Pourquoi l'Allemagne s'oppose-t-elle aux tarifs douaniers sur les voitures électriques chinoises ?

Il présente également quelques modifications mineures dans l’habitacle, notamment les boutons d’activation et les témoins lumineux sur le volant, conçus pour rendre l’expérience utilisateur·rice aussi intuitive et plaisante que possible.

Conduite dans un embouteillage ? Un jeu d’enfant !

Mais alors, comment tout cela fonctionne-t-il dans la pratique, une fois que vous avez visionné la vidéo informative et assimilé son fonctionnement ? En activant les fonctions d’assistance au conducteur de niveau 2, le véhicule scanne la route et l’environnement pour s’assurer qu’ils sont qualifiés pour l’activation du Drive Pilot. À partir de là, les petits boutons sous vos pouces s’illuminent en blanc.

🎉 Appuyez dessus, acceptez le message d’information du conducteur·rice et vous voilà propulsé·e dans l’ère de la conduite autonome avec une douceur et une assurance sans précédent.

Plus qu’une voiture, un compagnon de route intelligent

Même si l’automation conditionnelle est encore loin des véhicules entièrement autonomes que nous imaginions il y a des décennies, aucune autre entreprise automobile que Mercedes n’a encore atteint le niveau 3 d’assistance au conducteur·rice, pas même Tesla, la marque désormais nationale avec son FSD.

Le système Drive Pilot sera offert sans frais supplémentaires sur certains modèles EQS et S-Class vendus en Californie et au Nevada. Toutefois, pour utiliser Drive Pilot, une souscription de 2 500 € par an sera nécessaire via la boutique d’applications Mercedes Me. Un coût supplémentaire qui peut valoir la peine si vous envisagez de reprendre le contrôle de votre temps, même coincé·e dans les embouteillages.

A lire également :  Les voitures électriques chinoises paralysent l'Europe : une crise sans précédent
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires