Actu voiture électrique

Ils regrettent l’achat de leur voiture électrique suite à la hausse EDF : voici leurs témoignages

Philippe Moureau

La montée en flèche des tarifs de l’électricité suscite une onde de choc parmi les propriétaires de voitures électriques en France. Mais au-delà des réactions spontanées et des sentiments mitigés, qu’en est-il vraiment ?

Entre mythe et réalité : la hausse des coûts énergétiques

L’augmentation des coûts de l’électricité est un fait incontestable, mais son impact réel sur l’attrait des véhicules électriques mérite un examen plus nuancé. Les propriétaires de ces véhicules sont partagés dans leurs avis, ce qui reflète une diversité d’expériences et de perspectives.

Malgré cette hausse, l’intérêt pour la mobilité électrique ne montre pas de signe de faiblesse notable, y compris chez les utilisateurs de véhicules hybrides rechargeables. La fluctuation des prix de l’électricité, bien que significative, n’a pas érodé l’avantage économique fondamental des véhicules électriques par rapport à leurs homologues à combustion. Cependant, la différence économique semble fondre à vu d’œil pour certains.

Témoignages : Quand la hausse du prix de l’électricité fait douter

Pour mieux saisir les répercussions de l’augmentation des tarifs de l’électricité sur les utilisateurs de véhicules électriques, examinons des cas fictifs illustrant diverses expériences.

A lire également :  Tesla montre son avance technologique écrasante dans cette nouvelle vidéo

Claire et Julien, le couple urbain

Claire et Julien, vivant au centre d’Aix-en-Provence, ont choisi une voiture électrique comme premier véhicule pour se conformer aussi bien à leurs aspirations écologiques que pour faire des économies au quotidien. Toutefois, l’absence de possibilité de recharge à domicile les contraint à dépendre des stations publiques, dont les coûts ont sensiblement augmenté récemment. Julien confie : « La hausse des tarifs de recharge publique a sérieusement entamé les économies qu’on espérait réaliser au départ. C’est notre premier véhicule, mais on commence à remettre en question notre décision. ». Le couple affirme que le choix de l’électrique restait le plus économique à l’usage, mais que l’abandon de leur véhicule ne sera pas remplacé par une voiture à essence, encore bien plus couteuse à l’usage.

Michèle, la retraitée confrontée à la réalité économique

Michèle, une retraitée engagée, vit seule dans sa maison de campagne. Elle a acquis une Renault Zoé d’occasion, convaincue que le passage à l’électrique serait à la fois bénéfique pour la planète et avantageux financièrement sur le long terme. Cependant, l’augmentation successive du prix de l’abonnement EDF et les hausses de tarifs qui ont suivi ont rapidement érodé ses économies mensuelles. « L’idée était de réduire mes dépenses en optant pour une voiture électrique tout en restant autonome, sans dépendre de mes enfants. Au début, les chiffres semblaient prometteurs, mais avec l’escalade des coûts d’électricité, mes économies fondent à vue d’œil », explique-t-elle. Cette situation la place face à un dilemme pénible, jonglant entre son engagement pour l’environnement et la gestion de sa retraite limitée.

A lire également :  Les voitures électriques chinoises ont tellement de succès que la Chine va monopoliser les océans

Sofia et Malik, les nouveaux parents à l’épreuve

Sofia et Malik, jeunes parents d’un quartier résidentiel, ont récemment investi dans une voiture électrique spacieuse pour s’adapter à leur nouvelle vie familiale. Séduits par la promesse d’une mobilité propre et économique, ils envisageaient ce véhicule comme un choix judicieux pour les nombreuses activités avec leur enfant. Néanmoins, la réalité de leur budget mensuel, déjà serré par les dépenses liées à l’arrivée de leur bébé, est désormais impactée par le coût croissant de la recharge électrique. « Entre les couches, la nourriture, et maintenant la recharge de notre voiture, chaque euro compte. On ne pensait pas que l’électricité allait tant augmenter », partage Sofia, soulignant la pression financière supplémentaire que cette hausse représente pour leur jeune famille.

Pourquoi les véhicules électriques restent économiquement avantageux

La question économique est centrale dans le choix d’un véhicule électrique. En dépit de la hausse des tarifs de l’électricité, ces véhicules conservent un avantage financier considérable sur les voitures à essence ou diesel.

Pour illustrer, la recharge d’un véhicule électrique coûte sensiblement moins cher que le plein d’un véhicule thermique, même avec une augmentation tarifaire.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en rechargeant à domicile, le coût pour parcourir 100 km en voiture électrique reste très largement inférieur à celui du carburant pour un trajet équivalent, mettant en évidence l’économie substantielle réalisée à long terme par les propriétaires de véhicules électriques. En effet, une voiture thermique consommant 6 l / 100 km va coûter environ 11 € sur un trajet de 100 km, tandis qu’une voiture électrique consommant 16 kWh aux 100 km, malgré une légère perte lors de la recharge, est beaucoup plus avantageuse avec un coût moyen de 4 € aux 100 km (au tarif bleu EDF de 0,2516€ le kWh), soit plus de 2,5 fois moins cher que son homologue thermique.

A lire également :  Voici comment bien déclarer votre voiture électrique et payer moins d'impôts

En dépendant de la recharge publique, la différence s’amenuise mais le coût reste généralement inférieur, avec un tarif moyen national de 0,40€ le kWh soit 6,4€ pour parcourir 100 km.

Le cœur du dilemme : entre émotion et rationalité

Au-delà des chiffres, la décision d’adopter une voiture électrique implique également des considérations personnelles, émotionnelles et pratiques. Les raisons de regret, lorsqu’elles existent, dépassent souvent la simple question des coûts pour toucher à des aspects tels que le confort, la capacité de stockage, ou la facilité de recharge. Néanmoins, il est crucial de ne pas perdre de vue les nombreux avantages de ces véhicules, comme leur faible impact environnemental, le coût d’entretien réduit et une expérience de conduite souvent jugée plus agréable. Ces facteurs, combinés à l’économie sur le carburant, continuent de rendre l’option électrique séduisante pour de nombreux automobilistes.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

61 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires