Kawasaki passe à l’électrique avec les Ninja e-1 et Z e-1

ParAlbert Lecoq 12 décembre 2023 à 12h05

Kawasaki, un géant de l’industrie moto, fait une entrée remarquée dans l’arène des deux-roues électriques avec ses modèles Ninja e-1 et Z e-1. Présentées récemment au Salon de la moto de Milan EICMA 2023, ces motos électriques promettent de révolutionner notre perception des déplacements à deux roues.

La course à l’électrification : Kawasaki prend le virage

Comparativement à ses concurrents tels que Harley-Davidson et BMW, Kawasaki a pris son temps pour embrasser l’électrification. Cependant, la marque se démarque au sein du quatuor japonais (Honda, Yamaha, Suzuki et Kawasaki), en devenant la première à commercialiser une moto électrique de taille standard.

Destinées au marché américain et européen, les Ninja e-1 et Z e-1 seront disponibles chez les concessionnaires Kawasaki. Leurs tarifs, révélés le mois dernier, sont attractifs : 7 599 € pour la Ninja e-1 et 7 299 € pour la Z e-1, modèle 2024.

Un design familier, un cœur électrique

Les aficionados de Kawasaki apprécieront que, malgré leur motorisation électrique inédite, ces motos conservent l’esthétique et la sensation des modèles à combustion interne. Cela dit, Kawasaki n’a pas encore proposé de tests de conduite, laissant ainsi un voile de mystère sur leurs performances réelles.

Le design traditionnel cache néanmoins des performances plus modérées. Les motos électriques sont capables de puissance et de vitesses impressionnantes, mais Kawasaki a choisi des moteurs et batteries plus petits, visant une performance équivalente à celle d’un moteur de 125cc.

Les deux modèles partagent un moteur électrique de 5 kW, avec une puissance de pointe de 9 kW. Cela équivaut à environ 12 chevaux, ce qui est suffisant mais sans excès.

Crédits photo : electrek.co

Modes de conduite et performances

  • Deux modes de conduite : Éco et Route.
  • Un bouton boost augmente temporairement la puissance et la vitesse maximale.
  • En mode Éco, la vitesse est limitée à 64 km/h, boostable jusqu’à 76 km/h.
  • Le mode Route permet une vitesse constante de 88 km/h, avec un boost jusqu’à 105 km/h.
  • La fonction E-Boost dure 15 secondes, idéale pour des dépassements ponctuels.

Batterie et autonomie

Chaque modèle est équipé de deux batteries amovibles de 1,5 kWh, offrant une capacité totale de 3 kWh. Cette capacité est inférieure à celle de certains concurrents, comme la SONDORS Metacycle et ses 4 kWh, ce qui a soulevé des critiques quant à l’autonomie limitée de ces modèles Kawasaki.

En mode Route, sans utiliser la fonction boost, Kawasaki promet une autonomie de 66 km. L’efficacité est estimée à 73 Wh/km, suggérant une vitesse moyenne de 56 km/h pour cette estimation d’autonomie.

Les batteries, pesant 11 kg chacune, peuvent être rechargées complètement en moins de quatre heures sur une prise murale standard, ou de 20 à 80 % en moins de deux heures. La facilité de rechargement est un avantage notable pour les citadins sans garage, permettant de recharger les batteries chez soi.

Crédits photo : electrek.co

Un positionnement stratégique pour Kawasaki

Malgré une autonomie limitée, ces motos conservent l’ADN de Kawasaki en termes de design. La question reste de savoir si les fans traditionnels de la marque seront séduits par ces performances modérées.

Le positionnement tarifaire compétitif, sous la barre des 8 000 €, et le réseau étendu de service et de support pourraient cependant attirer de nouveaux adeptes, particulièrement ceux qui sont intéressés par les avantages et l’accessibilité des motos électriques.

Et vous, vous imaginez-vous au guidon d’une des nouvelles motos électriques de Kawasaki ? Partagez vos réflexions dans les commentaires ci-dessous.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter