Actu voiture électrique

Voici la BMW série 3 électrique qui nous échappe complètement

Albert Lecoq

Imaginons un instant se glisser au volant d’une BMW Série 3 aux spécifications particulières, une version que les passionnés d’automobile en dehors de la Chine ne peuvent que guetter de loin. Cette BMW mystérieuse n’est pas une simple déclinaison de luxe, mais bien une édition allongée et électrisée destinée à séduire un public chinois exigeant. Vous vous demandez pourquoi nous n’avons pas entendu parler de cette berline élégante ? La raison est simple.

L’avènement d’une Série 3 électrique

Élaborée sous la bannière de la coentreprise BMW-Brilliance, la BMW i3 eDrive 35L représente une vision stratégique de la marque allemande, adaptée aux attentes spécifiques de la clientèle chinoise. Ce modèle se distingue d’abord par son châssis allongé : la fameuse version “L”. Avec un empattement augmenté de 10 centimètres, le confort des passagers arrière est signifié comme prioritaire, un critère essentiel sur le marché chinois où les voitures avec chauffeur sont monnaie courante.

Le propulseur électrique déployé dans cette version n’est autre que le module qui équipe le iX3 en Europe, délivrant une puissance de 282 chevaux pour un couple de 400 nm. De quoi garantir une réponse agile, même dans le format plus massif de cette berline allongée. Par ailleurs, grâce à une batterie de 70.3 kilowatt-heures offrant une capacité utilisable de 66.1 kWh, les conducteurs peuvent espérer atteindre une autonomie impressionnante de 525 kilomètres, selon le cycle CLTC asiatique.

A lire également :  Le RN veut bannir les voitures électriques de la France pour les mauvaises raisons

Prestations haut de gamme pour un marché exigeant

Pour qui connaît l’importance de l’exclusivité sur le marché automobile chinois, il n’est pas surprenant que BMW ait enrichi cette Série 3 d’une version encore plus avancée : la i3 eDrive 40L. Munie d’une batterie de 77.8 kWh, cette dernière propose une puissance accrue de 335 chevaux et un couple de 430 nm, permettant ainsi de dynamiser l’expérience de conduite avec un 0 à 100 km/h en seulement 5,6 secondes.

Cette série spéciale ne lésine pas sur les aménagements pour séduire : que ce soit la densification du confort à l’arrière grâce à un support des cuisses étendu, ou le maintien de l’esthétique raffinée caractéristique de BMW. À environ 350 000 yuans (soit près de 45 000 euros), le prix de la version i3 eDrive 35L reflète cette montée en gamme, même si des alternatives moins chères sont disponibles sur le marché de l’occasion, selon les experts du secteur.

Réflexions sur le positionnement sur le marché international

Champ de spéculation fertile pour les analystes, la question subsiste : ce modèle singulier aurait-il sa place hors de la Chine ? Sa configuration, certes attrayante par son élégance et ses performances, semble sculptée pour répondre aux attentes particulières de son marché de destination. Les accoutumances aux véhicules électriques différant significativement selon les régions, cette Série 3 pourrait donc peiner à séduire en l’absence d’adaptations spécifiques pour les marchés occidentaux.

A lire également :  Cupra Tavascan : une bonne et une mauvaise nouvelle pour les tarifs

La BMW i3 eDrive 35L et sa sœur plus dotée, la 40L, illustrent parfaitement la capacité de BMW à s’adapter aux tendances et préférences locales tout en propageant sa vision de la mobilité électrique. Cela souligne également une stratégie claire visant à marier technologie de pointe, respect des normes écologiques strictes et appréciation du luxe et du confort.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires