La carte grise pour une voiture électrique en 2023

ParAlbert Lecoq 20 juin 2023 à 7h33

En 2023, les voitures électriques seront de plus en plus populaires. Les constructeurs automobiles se sont engagés à réduire drastiquement les émissions de CO2 et à offrir une plus grande variété de véhicules électriques. La carte grise est un document qui décrit les caractéristiques d’un véhicule et est nécessaire pour obtenir son immatriculation. Dans cet article, nous allons examiner ce dont à quoi les propriétaires de voitures électriques peuvent s’attendre pour leur carte grise en 2023.

Les principales caractéristiques d’une carte grise

Une carte grise est un document qui décrit les caractéristiques et le type d’un véhicule. Elle est nécessaire pour pouvoir immatriculer un véhicule. Les principales caractéristiques qui figurent sur le certificat d’immatriculation sont le type de véhicule, le numéro d’immatriculation, le nom et l’adresse du propriétaire, le modèle du véhicule, le nombre de chevaux fiscaux et le type de carburant utilisé.

De manière générale, à l’achat d’une voiture neuve, c’est le concessionnaire ou le mandataire qui s’occupe de toutes les démarches d’immatriculation. Pour l’achat d’occasion d’une voiture électrique, si c’est un professionnel qui a réalisé la vente, il peut vous aider dans les démarches, mais vous devrez entreprendre la réalisation de la carte grise vous même lors d’un achat à un particulier.

La carte grise est-elle différente pour les voitures électriques ?

En 2023, la carte grise des voitures électriques n’est pas différente de celle des véhicules à essence ou diesel. Les propriétaires de voitures électriques verront sur le certificat d’immatriculation les informations classiques sur leur véhicule, telles que le poids à vide, en marche, le poids total autorisé en charge, la puissance en kW, etc.

L’exonération des taxes pour les véhicules 100% électriques

Une chose diffère lors de l’immatriculation d’un véhicule 100% électrique par rapport à son homologue thermique : en 2023, l’exonération des taxes reste à 100% pour ce type de véhicule, ce qui signifie que peu importe la puissance fiscale, vous ne paierais pas de taxe supplémentaire et la carte grise reste presque entièrement gratuite. Vous devrez simplement vous acquitter d’un montant de 13,76 euros qui représente la taxe fixe et les frais d’acheminement :

  •  Taxe régionale (Y.1) : 0 €
  • Taxe professionnelle (Y.2) : 0 €
  • Ecotaxe (Y.3) : 0 €
  • Taxe fixe (Y.4) : 11,00 €
  • Redevance d’acheminement (Y.5) : 2,76 €
  • Prix carte grise voiture électrique (Y.6) : 13,76 €

Malgré leur caractère écologique, les camionnettes électriques ne sont pas exemptées de la taxe pour le développement des actions de formation professionnelle dans les transports, communément appelée taxe professionnelle. Cette taxe, inscrite en case Y.2, est fixée à 34 €. Par conséquent, le prix de la carte grise d’une camionnette électrique est de 47,76 €.

En 2023, les propriétaires de voitures électriques profitent donc toujours d’une exonération totale des taxes régionales. Son coût est donc fixé à 13,76 euros. La plupart des concessionnaires automobiles offrent donc la carte grise lors de l’achat d’une voiture électrique et il n’est pas plus couteux d’acheter une voiture électrique très puissante !

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter