Actu voiture électrique

La France, championne de l’hydrogène : l’avenir de la voiture verte se dessine

Philippe Moureau

Chers lecteurs passionnés d’automobile et de technologie verte, il est temps de braquer les projecteurs sur un secteur en pleine effervescence : l’hydrogène en France. Vous avez peut-être entendu quelques rumeurs sur son développement, et nous sommes là pour vous apporter des éclaircissements factuels et concrets.

Une croissance fulgurante de l’hydrogène en France

Philippe Bouchy, président de France Hydrogène, a récemment démenti les idées reçues sur un prétendu ralentissement du secteur hydrogène en France. Au contraire, lors du salon Hyvolution à Paris, il met en lumière une véritable dynamique de croissance :

  • Capacité d’électrolyse : Elle a plus que doublé, passant de 13 MW en 2022 à 30 MW en 2023.
  • Projets en exploitation et en construction : Ils représentent une capacité de 300 MW, plaçant la France dans le peloton de tête européen.
  • Objectifs à long terme : Des projets de 4,45 GW sont en étude, s’approchant de l’objectif de 6,5 GW fixé par la Stratégie nationale hydrogène.

Philippe Bouchy souligne que ces avancées sont un élément crucial dans la lutte contre le changement climatique, tout en admettant que la mise en place des infrastructures nécessite du temps.

A lire également :  Toyota fait machine arrière et va remettre des moteurs thermiques dans ses modèles électriques

Hydrogène et mobilité : une synergie en marche

Le développement de l’hydrogène en France ne se limite pas à la production, il s’étend aussi à son utilisation dans divers modes de transport.

  • Stations de recharge : La France compte aujourd’hui 69 stations, avec 197 projets prévus d’ici 2025-2026.
  • Bus à hydrogène : Le nombre a doublé en un an, atteignant 59 en circulation, avec une projection de 750 d’ici 2026.
  • Bennes à ordures ménagères : De 3 actuellement en circulation, plus de 170 pourraient être déployées prochainement.
  • Camions : Plus de 400 sont recensés dans les projets, avec 130 déjà en déploiement ou financés.
  • Véhicules légers : Plus de 950 en circulation, dont la flotte de 500 taxis en Île-de-France, la plus importante d’Europe.
  • Installations stationnaires : 85 groupes électrogènes à hydrogène sont vendus en France, constituant une offre commerciale viable.

Cette diversification des applications montre l’ampleur et la polyvalence de l’hydrogène dans le secteur de la mobilité.

Source : france-hydrogene.org

Les défis à relever pour un avenir hydrogène

Malgré ces avancées, la filière hydrogène en France fait face à des défis majeurs, nécessitant une attention particulière.

  • Besoins en visibilité : Les acteurs du secteur demandent plus de clarté sur les volumes d’hydrogène produits et consommés, notamment pour les mobilités.
  • Coût de l’électricité : Un prix optimal se situerait autour de 40 à 50€ le MWh pour soutenir le développement du secteur, face à un prix actuel d’environ 70 € le MWh.
A lire également :  Tesla surprend tout le monde en dévoilant son application révolutionnaire de taxi autonome

France Hydrogène estime que ces ajustements sont essentiels pour maintenir la dynamique actuelle.

Impact économique et social de l’hydrogène

L’essor de l’hydrogène en France a également un impact significatif sur l’économie et le marché de l’emploi.

  • Emploi : Le secteur représente 6400 emplois directs en 2023, avec des tensions croissantes dans le recrutement.
  • Infrastructures industrielles : 22 usines sont en activité, produisant des équipements clés identifiés par la Stratégie nationale hydrogène.
  • Formation : Plus de 340 formations liées à l’hydrogène sont recensées pour répondre aux besoins croissants du secteur.

Ces chiffres témoignent de l’importance croissante de l’hydrogène dans le tissu économique et industriel français.

L’hydrogène en France n’est pas seulement une promesse lointaine, mais une réalité en pleine expansion. Avec des capacités de production en hausse, une intégration croissante dans le secteur de la mobilité et un impact économique et social non négligeable, l’hydrogène s’annonce comme un acteur clé de la transition énergétique. Aujourd’hui, la France reste un modèle en Europe en terme d’hydrogène. Restons donc attentifs à cette évolution qui pourrait bien redessiner le paysage énergétique et automobile de demain.

Source : Rapport annuel 2023 de France Hydrogène

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires