Actu voiture électrique

La Lexus LF-ZC, une berline électrique audacieuse prévue pour 2026

Philippe Moureau

Les services logiciels, l’IA, les matériaux durables… Cette surprenante Lexus les a tous.

L’émergence de la Lexus électrique

Il est difficile de reprocher à quelqu’un de vouloir acheter une Lexus. Cependant, si vous désirez une Lexus électrique, vos options sont actuellement limitées. La Lexus RZ ne rivalise pas encore avec la Tesla. Mais on a le sentiment que chez Toyota et Lexus, on veut mettre fin à cette image de retardataires en matière de véhicules électriques. La preuve est le Lexus BEV LF-ZC Concept, une déclaration audacieuse d’une berline électrique qui devrait entrer en production d’ici trois ans.

Concernant son nom, il signifie Lexus Future Zero-emission Catalyst. Certes, cela peut sembler exagéré comme acronyme, mais ce véhicule a de quoi séduire. Il s’agit clairement d’une berline, mais elle se distingue par son profil bas et large, presque semblable à un coupé avec un arrière arrondi. La LF-ZC est caractérisée par ses proportions élégantes, un centre de gravité bas, un habitacle spacieux, et un design chargé d’émotion qui fusionne parfaitement fonctionnalité et esthétique.

Technologie et matériaux durables à bord

La Lexus LF-ZC est également dotée d’applications, de services logiciels et de matériaux durables, la rendant parfaitement adaptée à l’ère actuelle et future des voitures électriques.

A lire également :  Les voitures électriques chinoises ont tellement de succès que la Chine va monopoliser les océans

Nous n’avons pas encore de spécifications précises concernant la batterie, l’autonomie ou la puissance. Cependant, Lexus affirme que la voiture vise à avoir “une autonomie environ deux fois supérieure à celle des BEVs conventionnels”. Elle pourrait également bénéficier des batteries solides à 1000 km d’autonomie que Toyota promeut actuellement.

On sait que la puissance est transmise aux quatre roues via le système DIRECT4 de Lexus et qu’elle intègre le système Steer-By-Wire présent sur le RZ. De plus, l’intérieur est rempli de bambou, notamment de fibres de bambou et de tissus tissés en fil de bambou. Cette voiture rejoint le mouvement des véhicules de luxe qui privilégient l’utilisation de matériaux circulaires et durables dans le cadre des objectifs de réduction du CO2 des constructeurs.

Un assistant numérique pour une conduite intuitive

Enfin, il y a l’aspect logiciel. La Lexus LF-ZC utilise la plateforme connectée Arene OS de Toyota, qui permet des mises à jour à distance et l’ajout de nouvelles fonctionnalités avec le temps. Elle est également conçue pour “apprendre” la manière de conduire de son utilisateur, en ajustant le matériel selon ses préférences d’accélération et de conduite. De plus, elle introduit un nouvel assistant IA nommé Butler, qui agit comme un majordome numérique pour faciliter la conduite.

A lire également :  Ce constructeur surclasse Tesla en équipant sa dernière voiture électrique d'une batterie stupéfiante

Il est encore difficile de déterminer la place exacte que la LF-ZC occupera dans la gamme Lexus. La marque a également dévoilé un modèle phare de luxe appelé LF-ZL. La LF-ZC pourrait être une concurrente de la Mercedes-Benz EQE.

Quoi qu’il en soit, il est rassurant de voir Toyota et Lexus monter à bord du train des véhicules électriques. Nous sommes impatients de voir ce que ce modèle peut offrir lorsqu’il deviendra réalité en 2026.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires