Actu voiture électrique

Le Maroc émerge comme un acteur clé pour les batteries des voitures électriques

Albert Lecoq

Avez-vous déjà imaginé le Maroc comme un pivot central dans l’industrie des véhicules électriques en Europe ? C’est pourtant la réalité que dessine l’expansion de Gotion, géant chinois des batteries, qui a récemment décidé d’établir sa prochaine gigafactory de 20 GWh non pas en Europe, mais sur le territoire marocain. Un tournant géostratégique ayant des répercussions majeures sur le marché européen des batteries pour véhicules électriques.

Un virage stratégique surprenant vers le Maroc

Il y a moins d’un an, Gotion dévoilait son intention de renforcer sa présence en Europe par la construction d’une usine de batteries de grande envergure. Pourtant, c’est le Maroc qui a été choisi comme site d’implantation. Cette décision illustre la volonté de Gotion de consolider sa part de marché sur le Vieux Continent tout en tirant parti des avantageux accords commerciaux qui lient le Maroc à l’Europe et aux États-Unis.

Le choix marocain n’est pas fortuit. En effet, le Maroc jouit de stabilité politique, de coûts de production compétitifs et d’un emplacement idéal à proximité des marchés européens majeurs. Le coût de construction de l’usine est estimé à 1,2 milliard d’euros, avec une capacité initiale pouvant ultérieurement s’étendre jusqu’à 100 GWh. Ceci pourrait représenter un investissement supplémentaire avoisinant les 6 milliards d’euros.

A lire également :  Pour la première fois, un constructeur chinois relègue Mercedes et BMW aux oubliettes

Une collaboration sino-européenne en toile de fond

L’annonce de Gotion fait suite à un partenariat significatif avec InoBat, une start-up slovaque spécialisée également dans la conception de batteries pour véhicules électriques. Cette alliance, qui marque le premier investissement d’une entreprise chinoise dans une start-up européenne du secteur des batteries, est un des catalyseurs ayant mené à l’option marocaine.

Bien que Gotion n’ait pas déclaré explicitement si InoBat serait impliqué dans l’usine marocaine, cet accord souligne le désir du fabricant chinois de jouer un rôle prépondérant sur le marché ouest-africain et européen dans la production de batteries. Avec une implication stratégique initiale de 25 % dans InoBat, Gotion se positionne astucieusement à un carrefour technologique et logistique.

Le Maroc, un carrefour technologique émergent

Le choix de Gotion s’inscrit dans un contexte plus large où le Maroc se profile comme un hub incontournable dans l’industrie automobile, en particulier pour les technologies propres. L’engagement pris par divers géants industriels chinois, tels que BTR New Material Group ou CNGR Advanced Material, de s’installer au Maroc renforce cette dynamique.

Le secteur automobile est déjà le premier domaine d’exportation du Maroc avec un chiffre atteignant 13 milliards d’euros en 2023, signant une augmentation significative de 27 % comparativement à l’année précédente. Cette croissance est appuyée par la présence de fabricants établis comme Stellantis et Renault, et est stimulée par des politiques attrayantes pour les investissements étrangers et des infrastructures en constante amélioration.

A lire également :  McLaren et BMW préparent un hyper-SUV hybride rechargeable

Implications pour le marché européen

L’implantation de Gotion au Maroc pourrait redessiner les lignes du marché des batteries en Europe. Le marché européen, toujours plus assoiffé de sources d’approvisionnement fiables et compétitives en matière de batteries de véhicules électriques, pourrait trouver dans les capacités de production marocaines une solution à la fois proximale et économiquement avantageuse.

L’Europe, bien que pôle d’innovation, fait face à des défis logistiques et des coûts de main-d’œuvre plus élevés. Le Maroc apparaît donc comme un partenaire de choix, permettant aux entreprises de réduire les délais de livraison et les coûts de transport tout en exploitant des accords de libre-échange favorables.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires