L’Allemagne abandonne la voiture électrique : les ventes s’écroulent

ParPhilippe Moureau 18 octobre 2023 à 8h10

Septembre 2023 a vu une baisse spectaculaire des ventes de véhicules électriques (VE) en Allemagne. Mais pourquoi une telle chute ? Et quelles conséquences pour l’avenir de l’automobile verte ? Découvrez tout dans cet article.

Fin des subventions et baisse impressionnante des ventes !

L’Allemagne, longtemps pionnière dans le soutien aux véhicules verts, a connu un coup dur en septembre 2023. Suite à la décision gouvernementale de supprimer progressivement les subventions pour les véhicules électriques, les chiffres de vente ont chuté de manière alarmante. La suppression totale des subventions aux entreprises pour l’achat de VE à partir du 1er septembre 2023 a entraîné une baisse de 35% des immatriculations de tous les véhicules branchés par rapport à l’année précédente. Pour les VE purs (BEV), le déclin est de 29%.

Malgré ces chiffres inquiétants, il convient de noter qu’au global, les ventes de VE en Allemagne sont toujours en hausse de 5% en 2023 par rapport à 2022. Mais cela pourrait-il annoncer un tournant négatif pour le marché ?

Avenir incertain : les subventions vont encore diminuer !

Les particuliers allemands bénéficient encore de subventions pour l’achat de VE, mais une nouvelle réduction est prévue pour janvier 2024. Actuellement, les VE coûtant moins de 40 000 € bénéficient d’une subvention de 4 500 €, ceux entre 40 000 € et 60 000 € d’une subvention de 3 000 €. Mais à partir de 2024, seuls les véhicules coûtant moins de 45 000 € recevront une subvention, et celle-ci ne sera que de 3 000 €.

Les consommateurs allemands, bien informés de ces changements, ont ajusté leurs plans d’achat en conséquence. Une hausse notable des ventes a été observée en août, juste avant la suppression de la subvention aux entreprises. De plus, nombre d’entre eux voient dans la revente à l’étranger de leurs véhicules (après une période de « gel » de six mois pour conserver leur subvention) une stratégie judicieuse pour maximiser la valeur de revente.

L’électrique coûteux : une option moins séduisante ?

Face à l’incertitude économique que connaissent de nombreux pays de l’UE, les voitures électriques, surtout les plus coûteuses, semblent de moins en moins attrayantes pour de nombreux consommateurs. Et la diminution des aides n’aide certainement pas. L’industrie automobile allemande, bien que solide, est confrontée à un défi de taille : comment convaincre la majorité des acheteurs, qui sont avant tout sensibles au coût, de se tourner vers l’électrique ?

La prochaine baisse des subventions, prévue dans quelques mois, risque d’augmenter encore le coût effectif des véhicules électriques. L’Allemagne s’est fixé comme objectif d’avoir 15 millions de véhicules électriques sur ses routes d’ici 2030. Mais dans le contexte économique actuel, cet objectif semble de plus en plus difficile à atteindre.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

27 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter