Le scandale Tesla : de gros défauts sont cachés aux propriétaires qui doivent maintenant payer

ParAlbert Lecoq 12 janvier 2024 à 7h52

Tesla, une marque synonyme d’innovation dans le domaine des véhicules électriques, est aujourd’hui sous les projecteurs pour une raison moins glorieuse. Une enquête récente soulève des questions sur la qualité de fabrication de ses modèles. Des forums aux réseaux sociaux, les témoignages d’incidents impliquant des pièces défaillantes se multiplient. Ces cas, bien qu’isolés par rapport au nombre total de véhicules Tesla en circulation, interpellent néanmoins.

Des défauts récurrents sur les éléments clés

L’enquête en question, menée par l’agence Reuters, révèle des défauts récurrents concernant des composants essentiels tels que les suspensions et les transmissions. Les documents internes de Tesla consultés par les journalistes indiquent une conscience du problème au sein de l’entreprise. Les pièces les plus touchées incluent :

  • Bras et triangles de suspension
  • Cardans
  • Assistance de direction

Des incidents, tels que la rupture d’un triangle supérieur de suspension en aluminium, ont été rapportés, causant des accidents, majoritairement à basse vitesse. Ces problèmes ne se limitent pas à un modèle en particulier, affectant l’ensemble de la gamme.

Tesla et sa politique de garantie : un tournant controversé

Historiquement, Tesla a pris en charge une grande partie de ces réparations dans le cadre de sa garantie. Cependant, le coût élevé de ces interventions a amené l’entreprise à revoir sa politique. Désormais, les clients se voient souvent notifier que les dommages résultent d’une utilisation abusive, une clause qui permet à Tesla d’éviter la prise en charge sous garantie. Cette approche, combinée avec la gestion directe de presque tous ses services après-vente, suscite des interrogations et des frustrations parmi les propriétaires.

Témoignages internes et alertes ignorées ?

Des ingénieurs et techniciens de Tesla ont fait état de ces problèmes dans des notes internes, révélant une connaissance approfondie de ces défauts. Des cas de réparations coûteuses, parfois assumées par les clients, ont été documentés.

Ces témoignages, couplés aux statistiques de réparations, suggèrent une certaine négligence ou un manque de réactivité de la part de Tesla face à ces problèmes de qualité.

Face à ces problèmes, les autorités chinoises ont exigé un rappel en 2020, une demande à laquelle Tesla s’est pliée. En revanche, aux États-Unis et en Europe, aucun rappel d’ampleur similaire n’a été observé. Tesla a maintenu que ces incidents ne constituaient pas un risque majeur pour la sécurité, une position qui a suscité des critiques et des interrogations sur la gestion des standards de sécurité.

Le coût caché de la performance ?

Les véhicules Tesla sont réputés pour leur haut niveau de performance, un facteur qui exige des liaisons au sol et des transmissions robustes. L’entreprise a réussi à combiner des performances de haut niveau avec des prix compétitifs, une prouesse souvent attribuée à sa capacité à minimiser les coûts. Cependant, l’enquête suggère que cette réduction des coûts pourrait parfois se faire au détriment de la qualité des pièces, soulevant des préoccupations en matière de sécurité.

Cette enquête met en lumière des aspects controversés de la gestion de la qualité et du service après-vente chez Tesla. Alors que la marque continue de dominer le marché des véhicules électriques, ces révélations pourraient influencer la perception des consommateurs et soulèvent des questions importantes sur les pratiques industrielles dans le secteur automobile électrique.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter