Les français hésitent encore sur la voiture électrique : le temps de recharge responsable

ParAlbert Lecoq 18 février 2024 à 11h37

Malgré cette popularité grandissante de la voiture électrique, une ombre plane sur le tableau idyllique de la mobilité électrique : la durée de recharge. Un nombre non négligeable d’usagers potentiels hésitent encore à franchir le pas, rebutés par les temps de recharge qui semblent interminables comparés au plein d’essence traditionnel. Pourtant, cette lenteur n’est pas sans explication. Plongeons dans les raisons qui peuvent allonger le temps de recharge de votre véhicule électrique et découvrons ensemble comment maximiser l’efficacité de chaque recharge.

Capacité de charge et puissance de sortie : un duo décisif

La première raison pour laquelle votre voiture électrique ne se recharge pas aussi vite que vous le souhaiteriez réside dans la relation entre la capacité de charge de la voiture et la puissance de sortie du chargeur.

En effet, si votre véhicule n’est pas conçu pour accepter la pleine puissance que le chargeur est capable de fournir, la recharge sera inévitablement plus lente. C’est une question de compatibilité entre ce que votre voiture peut recevoir et ce que la borne peut délivrer. Par exemple, les superchargeurs Tesla peuvent grimper à 250 kW tandis que les bornes Ionity proposent 350 kW, sauf que si votre voiture électrique n’accepte que 135 kW de puissance de recharge maximale, la durée de recharge sera identique.

L’importance de l’état de charge de la batterie

L’état de charge actuel de votre batterie joue également un rôle crucial dans la vitesse de recharge. Les batteries de véhicules électriques se rechargent plus rapidement lorsque leur niveau de charge est faible et la vitesse diminue à mesure que la batterie se remplit, un peu comme lorsqu’on remplit une bouteille d’eau.

Cette gestion permet de protéger la batterie contre les dommages potentiels et de prolonger sa durée de vie, mais elle signifie aussi que les derniers pourcentages prennent plus de temps à récupérer.

La charge simultanée : partager, c’est ralentir

Utiliser une borne de recharge en même temps que d’autres véhicules électriques peut également influencer la durée de la recharge selon les types de bornes. En cas de charge simultanée, la puissance est partagée entre les véhicules, ce qui peut réduire significativement la vitesse de recharge de chacun. C’est par exemple le cas sur les superchargeurs Tesla dit “V2” qui proposent 150 kW mais partagé sur 2 bornes.

Il en est de même sur la totalité d’un parc de chargeurs. Certains comportent 16 ou même 20 stèles pour recharger à une puissance maximale de 250 kW. Dans la majorité des cas, la station n’aura pas la puissance nécessaire de fournir la puissance maximale à tous les véhicules en même temps si tous sont branchés au même pourcentage de batterie afin d’atteindre le pic de puissance de recharge.

Il est donc préférable de choisir des bornes moins fréquentées lorsque cela est possible.

La température, un facteur climatique non négligeable

La température ambiante a un impact indéniable sur la recharge de votre voiture électrique. Les batteries lithium-ion, qui équipent la majorité des véhicules électriques, préfèrent un climat tempéré.

Trop chaud ou trop froid, et la batterie pourrait avoir besoin d’énergie supplémentaire pour se maintenir dans une plage de température idéale, ralentissant ainsi la recharge.

Utilisation du véhicule pendant la charge

Penser que les activités telles que l’utilisation du chauffage, de la climatisation ou des systèmes multimédias pendant la recharge n’affectent pas la vitesse est une erreur.

Ces usages puisent dans l’énergie destinée à la batterie, rallongeant d’autant le temps nécessaire pour atteindre une charge complète même si cela reste relativement faible.

L’âge de la batterie : un vieillissement inévitable

Enfin, l’âge de votre batterie a son importance. Avec le temps, la capacité de la batterie à stocker de l’énergie diminue, tout comme sa capacité à se recharger rapidement. Bien que les batteries soient conçues pour durer et offrir une capacité excédentaire en début de vie, l’usure naturelle influencera inévitablement les performances de recharge.

Maximiser l’efficacité de chaque recharge n’est pas une science exacte, mais une compréhension approfondie des facteurs en jeu peut grandement aider. De la sélection judicieuse de votre borne de recharge à la gestion optimale de l’état de charge, en passant par une attention particulière aux conditions climatiques, chaque détail compte pour tirer le meilleur parti de votre véhicule électrique. La transition vers la mobilité électrique est en marche, et avec les bons réflexes, les temps de recharge ne devraient plus être un frein à l’adoption de ces technologies vertes. La route vers l’avenir est électrique, et chaque recharge nous en rapproche un peu plus.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter