Recharge voiture électrique

L’Europe accorde 150 millions d’euros à Tesla pour booster son réseau de recharge

Alexandra Dujonc

Tesla, la célèbre entreprise américaine, devient l’un des plus grands gagnants du dernier financement de l’Union Européenne. Pourquoi cette décision? Et comment cela va-t-il changer le jeu en matière de recharge électrique en Europe?

🚀 Une manne financière énorme pour une expansion à grande échelle

La Commission européenne a récemment annoncé que Tesla recevra environ 150 millions d’euros pour installer et remplacer pas moins de 7,198 points de recharge à travers 687 sites dans 22 pays européens. Pour les passionné·e·s de chiffres, cela signifie des stations de recharge avec une puissance de 250 kilowatts chacune. Pour toi? Plus de liberté et d’options de recharge lorsque tu parcoures le Vieux Continent à bord de ta Tesla!

Dans l’ensemble, l’appel à projets de l’Alternative Fuels Infrastructure Facility (AFIF) a sélectionné 26 projets pour un soutien total de plus de 352 millions d’euros. Mais tenez-vous bien! Deux des projets approuvés étaient soumis par Tesla Italie et Tesla Pologne, permettant à la firme dirigée par Elon Musk d’obtenir près de 44% de l’ensemble des fonds disponibles.

A lire également :  Une Tesla sur deux vient désormais de Chine : une situation étonnante

🌍 Une portée qui s’étend de l’Italie à la Pologne

La filiale italienne prévoit de déployer 6,458 points de recharge dans 613 lieux répartis dans 16 pays, de l’Autriche à la Suède, en passant par l’Espagne, l’Italie et bien d’autres. Que tu voyages pour affaires ou pour le plaisir, ces points de recharge stratégiquement placés te garantissent une expérience de conduite sans souci.

D’un autre côté, la filiale polonaise bénéficiera des fonds de l’UE pour équiper ou remplacer 740 points de recharge dans six pays, dont la Grèce, la Hongrie et bien sûr, la Pologne. Grâce à ce coup de pouce financier, Tesla s’assure que les conducteur·rice·s à travers l’Europe bénéficient d’une infrastructure solide et fiable.

💡 Une vision plus verte pour l’Europe

Adina Vălean, Commissaire européenne aux Transports, a souligné l’importance de ce financement: “Les nombreuses demandes pour le financement de l’AFIF montrent l’intérêt de l’industrie du transport à s’orienter vers des modes de transport plus durables”. Avec cet investissement, l’UE compte financer environ 12 000 points de charge, 18 stations de ravitaillement en hydrogène, et l’électrification de ports et d’aéroports, y compris le port de Rotterdam.

Après cette nouvelle vague de subventions, l’Union Européenne a également adopté une série de règles visant à faciliter la vie des conducteur·rice·s de véhicules électriques. Imagine: d’ici 2025, des stations de recharge rapide d’au moins 150 kW devraient être installées tous les 60 kilomètres le long des principaux corridors de transport de l’Union.

A lire également :  Comment choisir le meilleur kit solaire d'autoconsommation pour sa voiture électrique ?

🔌 Vers une nouvelle génération de Superchargeurs?

Bien que les documents officiels ne le mentionnent pas explicitement, tout porte à croire que Tesla utilisera ces fonds pour installer ses V4 Superchargeurs. Ces bijoux technologiques sont non seulement capables de fournir 250 kW, mais offrent également une option de paiement sans contact, répondant ainsi aux exigences de la nouvelle réglementation. Pour toi, cher·e lecteur·rice, cela signifie une recharge plus rapide, plus efficace et plus pratique à chaque étape de ton voyage!

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires