Actu voiture électrique

McLaren et BMW préparent un hyper-SUV hybride rechargeable

Albert Lecoq

Imaginez un véhicule alliant la performance sportive de McLaren et l’expertise technique de BMW. Selon les récentes informations de Carscoops, cela pourrait devenir réalité. Piers Scott, le responsable de la communication mondiale chez McLaren, a révélé lors d’un événement presse européen que la marque britannique explore la possibilité de développer un nouveau SUV, avec BMW comme potentiel collaborateur.

Une collaboration stratégique entre géants de l’automobile

Les discussions sont encore à leurs prémices, mais l’idée serait de construire un hyper-SUV sur une architecture que BMW pourrait fournir. Ce partenariat pourrait bénéficier des dernières avancées de chaque marque, notamment dans l’utilisation performante des moteurs que McLaren a déjà employés dans son modèle hybride, l’Artura.

L’enjeu économique derrière le choix d’une plateforme partagée

Développer un SUV de luxe sur une plateforme déjà éprouvée est une démarche pleine de sens. Selon McLaren, créer une plateforme entièrement nouveau exigerait un investissement colossal de plus d’un milliard de dollars — un coût prohibitif pour une production qui, même pour une marque de luxe, resterait limitée en volume.

A lire également :  Voici pourquoi les motos électriques sont meilleures que celles à essence en été

En se tournant vers BMW, connue pour ses avancées dans la technologie des batteries hybrides, McLaren espère non seulement maîtriser les coûts, mais aussi intégrer ce qui se fait de mieux en termes de performance et d’efficacité énergétique. Ce partenariat potentiel reflète une vision stratégique, visant à fusionner savoir-faire en ingénierie et excellence opérationnelle.

Un projet d’hybride rechargeable avant l’électrique pur

Le premier produit de cette collaboration serait un SUV hybride rechargeable. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, McLaren n’a pas encore envisagé de version intégralement électrique pour ce SUV. La raison est simple : le marché n’est pas perçu comme étant prêt pour un SUV 100% électrique à un prix avoisinant les 500 000 euros. Cependant, selon Piers Scott, l’option n’est pas écartée pour le futur, envisageable dès 2028, période à laquelle les avancées technologiques pourraient rendre le projet viable.

En substance, McLaren met l’accent sur un SUV hybride rechargeable qui, en termes de prix et de performances, chercherait à concurrencer directement des modèles de luxe comme la Ferrari Purosangue. Avec des ventes annuelles projetées autour de 8 000 unités, McLaren cherche clairement à marquer son territoire dans un segment de marché très exclusif.

Des attentes élevées pour une performance sans compromis

Le futur SUV de McLaren n’est pas juste une tentative d’élargir sa gamme de produits — il symbolise l’ambition de la marque de redéfinir le concept même de luxe et de performance. En associant les forces de deux géants de l’automobile, le projet promet déjà d’établir de nouvelles références dans le secteur des véhicules performants et luxueux.

A lire également :  Volkswagen abandonne ses voitures électriques sportives "GTX"

Ce SUV hybride visera à offrir une expérience de conduite exceptionnelle, fusionnant la puissance brutale typique des moteurs McLaren avec les innovations en matière de durabilité et d’efficacité de BMW. Il ne s’agit pas seulement de construire un véhicule rapide, mais un véhicule performant dans tous les aspects, respectueux de son impact environnemental tout en offrant des sensations de conduite inégalées.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires