Actu voiture électrique

Mercedes fait marche arrière sur l’électrique et annonce le retour en force des voitures thermiques

Albert Lecoq

Mercedes-Benz vient de faire une annonce qui remet en question la cadence prévue pour l’abandon des moteurs à combustion au profit des véhicules électriques. Initialement engagée à opérer une transition totale vers l’électrique d’ici 2030, la firme allemande modère désormais ses ambitions. Cette décision soulève de nombreuses questions et réflexions sur l’avenir de la mobilité, l’infrastructure de recharge et les défis technologiques à surmonter.

Une révision stratégique face à une demande en berne

Mercedes-Benz, confrontée à une demande pour les voitures électriques moins forte que prévu, revoit à la baisse ses objectifs de vente de modèles électriques d’ici la fin de la décennie. En effet, au lieu d’une transition intégrale vers l’électrique, le constructeur prévoit désormais que les véhicules électriques et hybrides représenteront jusqu’à 50 % de ses ventes en 2030. Cette décision est le résultat direct de plusieurs facteurs, notamment les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et les incertitudes géopolitiques qui pourraient affecter la disponibilité des composants critiques.

  • Ralentissement de la demande : Un accueil plus tiède que prévu de la part des consommateurs envers les véhicules électriques a incité Mercedes-Benz à ajuster ses prévisions.
  • Défis de la chaîne d’approvisionnement : Les pénuries de composants essentiels, comme les semi-conducteurs, jouent un rôle clé dans cette révision stratégique.
  • Incertitudes géopolitiques : Les événements géopolitiques et les politiques commerciales peuvent influencer de manière imprévisible le marché des véhicules électriques.
A lire également :  Toyota surprend tout le monde en dévoilant 2 nouveaux SUV électriques

Un avenir électrique toujours en vue mais pragmatique

Malgré ce réajustement, Mercedes-Benz reste déterminée à progresser dans le domaine de l’électrification mais tout en maintenant les moteurs thermiques pour satisfaire sa clientèle. La marque a introduit plusieurs modèles électriques, dont le SUV EQB, les berlines EQE et EQS ainsi que le luxueux SUV EQS Maybach, témoignant de son engagement envers l’électrification. En outre, même si les objectifs n’ont pas été atteints, le constructeur a enregistré un nombre record de ventes de voitures électriques en 2023, signe d’un intérêt croissant pour ses offres électriques.

La stratégie de Mercedes-Benz repose sur deux piliers principaux :

  • Flexibilité stratégique : La marque entend rester adaptable, prête à accélérer sa transition électrique dès que les conditions du marché seront plus favorables.
  • Développement de technologies hybrides : Le développement du moteur M252 en tant qu’extendeur d’autonomie illustre l’approche innovante de Mercedes-Benz. Cette technologie, bien que dépendante des combustibles fossiles, pourrait servir de pont vers une électrification complète, en réduisant l’anxiété liée à l’autonomie et en augmentant la flexibilité pour les conducteurs.

Architecture modulaire Mercedes (MMA) : une vision du futur

Les futurs modèles électriques de Mercedes-Benz s’appuieront sur la nouvelle Architecture Modulaire Mercedes (MMA), conçue pour accueillir aussi bien les véhicules électriques que ceux à moteur à combustion. Cette plateforme flexible permettra à Mercedes-Benz de naviguer avec agilité à travers les transitions du marché tout en répondant aux besoins diversifiés de sa clientèle. Le premier véhicule à bénéficier de cette architecture sera la version de production de la nouvelle CLA, suivie par les prochaines générations des modèles GLA et GLB.

  • Flexibilité de production : La MMA offre la possibilité de produire des modèles électriques et à combustion sur la même ligne de production, optimisant ainsi les ressources et la réactivité face à la demande.
  • Innovation continue : En investissant dans le développement de l’architecture MMA, Mercedes-Benz s’assure de rester à la pointe de la technologie, capable d’intégrer les dernières innovations en matière de motorisation électrique et de conduite autonome.
A lire également :  La voiture électrique dans la tourmente sur le marché de l'occasion

Mercedes-Benz adapte sa trajectoire vers l’électrification en réponse à un paysage complexe et en évolution. Cette approche pragmatique ne signifie pas un renoncement à l’électrique, mais plutôt une réaffirmation de l’engagement de la marque à évoluer de manière réfléchie et réactive. Les défis actuels, qu’ils soient liés à la demande, à la chaîne d’approvisionnement ou à l’infrastructure de recharge, ne font que souligner l’importance d’une transition équilibrée et bien planifiée vers une mobilité plus durable. Mercedes-Benz, avec sa stratégie révisée et ses investissements dans les technologies de pointe, se positionne ainsi non seulement en tant que leader dans l’industrie automobile mais aussi en tant que pionnier dans l’ère de la mobilité électrique.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires