Actu voiture électrique

Mini John Cooper Works 100% électrique : la voilà !

Albert Lecoq

Ah, Mini ! Une marque traditionnellement liée à la compacité et à l’agilité, qui nous réserve toujours des véhicules captivants. La nouvelle mouture, la Mini John Cooper Works 100% électrique, fraîchement sorti en prototype, s’annonce comme un petit bijou technologique dans l’univers compétitif des véhicules électriques.

Un héritage sportif électrisé

L’énergie et le côté divertissant des versions précédentes de la Mini John Cooper Works ont largement été plébiscités. La marque britannique promet de conserver cette essence même avec sa transition vers l’électrique. L’annonce de ce prototype marque le début d’une ère nouvelle pour Mini, combinant tradition sportive et innovation écologique.

Le modèle, en phase de prototype, a été présenté avec des atours sportifs caractéristiques lors de sa prochaine apparition au Festival of Speed de Goodwood au Royaume-Uni. L’approximation esthétique n’a rien d’ordinaire : un pare-chocs avant racé, un aileron surélevé à l’arrière et un diffuseur intégré, ajoutant ainsi une touche de style et d’efficacité aérodynamique.

Caractéristiques attendues du Mini électrique de haute performance

Le nouveau Mini John Cooper Works E n’est pas seulement un spectacle visuel, il promet des performances impressionnantes. Attendu en vente fin de cette année ou début de l’année suivante, le modèle haut de gamme devrait délivrer jusqu’à 250 chevaux grâce à un moteur électrique positionné à l’avant, alimenté par une batterie de plus de 50 kilowatt-heures.

A lire également :  Un conducteur de voiture électrique sur 3 regrette son achat selon cette nouvelle étude

Ces informations ne sont pas encore gravées dans le marbre, mais d’après le Mini Cooper SE actuel, qui dispose de 214 chevaux et d’une batterie de 54,2 kWh permettant une autonomie de 400 kilomètres selon le protocole WLTP, il est plausible que Mini utilise une configuration similaire en y ajoutant une touche supplémentaire de puissance. L’objectif est clair : renforcer le sentiment de conduite karting qui a fait la réputation des modèles de la marque.

Une double motorisation : électrique et thermique

Distinguée aussi par sa polyvalence, Mini ne se limite pas seulement à l’électrique pour son nouveau John Cooper Works. La marque a annoncé que ce modèle sera également disponible avec un moteur à combustion. Cette stratégie montre la volonté de Mini de garder une flexible offre pour tous les types de conducteurs, tout en avançant vers une technologie plus verte.

De plus, le prototype, qui sera visible grimpant la colline de Goodwood, bénéficiera d’un camouflage commémorant le 60e anniversaire de la victoire historique de Mini au Rallye Monte Carlo en 1964. Ce clin d’œil au passé illustre l’harmonie entre patrimoine et modernité chez Mini.

Une nouvelle bombinette sur le marché

L’expansion de Mini dans le segment des véhicules électriques avec la version John Cooper Works électrique témoigne de l’adaptabilité et de la résilience de la marque face aux nouvelles exigences écologiques et technologiques. Ce nouveau modèle allie puissance, performance et une sensibilité écologique, demandée par le marché auto moderne.

A lire également :  Hyundai secoue le marché avec deux nouvelles voitures électriques à prix mini

Avec son lancement prévu bientôt, il est certain que les amateurs de Mini, qu’ils soient fidèles à l’essence ou prêts à passer à l’électrique, suivront attentivement cette nouvelle aventure. L’association séduisante de style sportif et d’innovation pourrait bien transformer notre manière de voir les voitures sportives compactes.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires