Actu voiture électrique

Pourquoi l’autonomie des Tesla diminue-t-elle avec des jantes plus grandes ?

Albert Lecoq

Vous venez peut-être d’acquérir une magnifique Tesla ou vous envisagez de le faire. Dans vos recherches, une question intrigante surgit souvent : pourquoi l’autonomie de ces véhicules électriques semble-t-elle diminuer avec des jantes plus grandes ? L’inquiétude est légitime et mérite une réponse détaillée. Examinons de plus près cette relation entre diamètre des jantes et autonomie pour comprendre les mécanismes en jeu.

Le rôle crucial de la résistance au roulement

La résistance au roulement est un facteur clé en matière d’autonomie pour toute voiture électrique. Lorsque les jantes sont plus grandes, elles nécessitent des pneus avec un profil plus bas. Un profil bas signifie souvent une surface de contact plus large avec la route, entraînant une résistance accrue. Cela augmente l’effort nécessaire pour faire avancer la voiture, consommant ainsi plus d’énergie.

Sur les véhicules thermiques, cette résistance accrue pourrait être moins perceptible en raison des moteurs à combustion puissants. Cependant, pour une Tesla, où chaque watt-heure est précieux, cette perte énergétique se traduit directement par une baisse d’autonomie.

L’effet du poids et de la rotation

Les jantes plus grandes sont souvent plus lourdes. Ce supplément de poids affecte directement l’efficience énergétique de la voiture. Plus le véhicule est lourd, plus il faudra d’énergie pour le mettre en mouvement et le maintenir à une vitesse donnée. La masse non suspendue, c’est-à-dire la partie du poids du véhicule qui n’est pas supportée par la suspension (comme les roues et les pneus), a un impact encore plus significatif sur la consommation d’énergie.

A lire également :  Quelle est vraiment la probabilité qu'une voiture électrique prenne feu ?

En outre, les grandes roues ont un moment d’inertie plus élevé, rendant la rotation plus énergivore. Prenons l’exemple d’une Tesla Model 3 : des jantes de 19 pouces peuvent ajouter plusieurs kilos de poids supplémentaires par rapport aux jantes de 18 pouces. Cela peut sembler peu, mais à haute vitesse, cet excès de poids pèse lourdement sur l’efficience de la batterie.

L’aérodynamisme et son importance

Quand on parle de jantes plus grandes, on pense souvent au style et à l’esthétique. Mais ces jantes peuvent également perturber l’aérodynamisme du véhicule. Un design de jante non optimisé peut engendrer une plus grande résistance à l’air. La voiture électrique nécessite alors plus d’énergie pour maintenir des vitesses élevées, réduisant ainsi l’autonomie.

Les Tesla, comme bien d’autres véhicules, sont conçues pour offrir un aérodynamisme optimal. Lorsqu’on choisit de modifier les jantes, la forme et la structure de celles-ci peuvent nuire à cette optimisation. Un design aéré peut créer des turbulences, augmentant la traînée aérodynamique et la consommation d’énergie par la voiture.

Calcul des impacts sur l’autonomie

Comment quantifier cette diminution d’autonomie ? Plusieurs facteurs doivent être pris en compte. Selon des tests indépendants, passer de jantes de 18 pouces à 19 pouces peut réduire l’autonomie de 5 % à 10 % sur la plupart des modèles, Tesla ne faisant pas exception.

A lire également :  Mazda fait sa révolution électrique et annonce un nouveau SUV prometteur

Pour un véhicule comme la Tesla Model 3 Grande Autonomie avec une autonomie annoncée de 629 km en jantes de 19 pouces, celle-ci augmente à 678 km en jantes plus petites de 18 pouces, soit près de 8% de différence !

Conseils pratiques pour maximiser l’autonomie

  • Choisissez judicieusement vos jantes : Si l’autonomie est une priorité pour vous, optez pour les jantes de taille standard recommandée par le fabricant.
  • Pneumatiques adaptés : Les pneus jouent un rôle crucial. Optez pour des pneus à faible résistance au roulement, même si cela signifie un coût initial plus élevé.
  • Pression des pneus : Maintenir la pression des pneus adéquate réduit la résistance au roulement et améliore la consommation d’énergie.
  • Entretien régulier : Assurez-vous que votre voiture électrique est bien entretenue pour éviter toute perte d’efficience énergétique.

Changer les jantes de votre voiture électrique Tesla peut avoir un impact significatif sur son autonomie. La résistance au roulement, le poids additionnel et les implications aérodynamiques sont autant de facteurs à considérer attentivement. Munis de ces informations, vous pouvez faire un choix éclairé et optimiser l’efficience énergétique de votre véhicule. Les jantes ne sont pas seulement une question de style, elles influencent également vos trajets, votre consommation électrique et même votre portefeuille à long terme.

A lire également :  L'hypercar électrique de Porsche promet des performances qui défient l'imagination
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires