Actu voiture électrique

Regardez cette nouvelle Tesla Model S se faire détruire 3h seulement après sa livraison

Albert Lecoq

Ce moment où vous prenez le volant de votre voiture flambant neuve pour la première fois est inoubliable, n’est-ce pas ? Mais imaginez que cette expérience joyeuse tourne au cauchemar en un éclair. C’est précisément ce qui s’est passé pour Jeremaine, un nouvel propriétaire de Tesla Model S, dont le rêve s’est brisé en seulement trois heures après avoir pris livraison du véhicule.

Une livraison qui vire au drame

Le matin à 9h30, Jeremaine embrasse son nouveau rêve sur quatre roues : une sublime Tesla Model S. Préférant économiser les frais de livraison, il prend la décision, excitante mais finalement funeste, de conduire sa nouvelle acquisition jusqu’à son domicile à quelques heures de routes. Un road-trip qui promettait d’être mémorable et qui le sera, mais pour de tout autres raisons.

Trois heures plus tard, le scénario devenait cauchemardesque : une Honda Accord, arrivant en sens inverse, s’impose devant la Tesla, sans le moindre geste d’évitement. Jeremaine, réflexes aux aguets, tente un évitement à droite, une manœuvre inévitable qui le projette néanmoins dans une situation périlleuse, puisqu’il tamponne le pneu avant d’un semi-remorque, avant de se faire écraser contre une barrière de sécurité par ce même camion.

A lire également :  Voici enfin un SUV électrique abordable pour concurrencer le Tesla Model Y : l'Onvo L60

Derrière le choc, la révélation d’une vidéo sidérante

L’instant fatal est capturé avec une clarté glaciale par la caméra intégré dans la voiture, souvent nommée “TeslaCam”, révélant chaque détail de la collision fatale. De la Honda filant tête baissée à l’impact dévastateur avec le semi-remorque, tout est enregistré, offrant un aperçu à la fois terrifiant et fascinant des dangers imprévisibles de la route. Chaque seconde de cette vidéo interpelle et nous rappelle que, parfois, le destin frappe quand on s’y attend le moins.

En dépit de l’issue tragique pour le véhicule, une note positive émerge : la Tesla Model S a protégé la vie de Jeremaine malgré l’impact brutal en ne lui octroyant que de légères éraflures. Avec un avant complètement arraché, des pneus déchirés et des airbags déployés, la sécurité de la Tesla est mise en lumière, prouvant une fois de plus sa résilience face à des circonstances catastrophiques.

La collision était-elle évitable ?

Les discussions vont bon train sur Internet : Jeremaine pouvait-il éviter ce désastre ? Certain·e·s arguent que sa proximité avec le semi-remorque justifiait une distance de sécurité plus importante. Un rappel solennel que, même à bord d’un véhicule haut de gamme, le respect des règles de conduite reste un pilier de la sécurité routière.

A lire également :  Xpeng : le nouveau challenger de Tesla débarque en France en faisant mieux pour moins cher

Alors que notre coeur va à Jeremaine, qui selon les mots des créateur·rice·s de la chaîne Wham Baam Teslacam, envisage d’acheter à nouveau une Tesla après le règlement de son assurance, cette histoire nous invite toutes et tous à la réflexion. Au-delà du spectaculaire et de l’émotion, c’est un appel à la prudence, à la vigilance et au respect des règles sur nos routes. Car si les nouvelles technologies offrent une protection remarquable, elles ne remplacent pas encore le jugement et la responsabilité individuelle au volant.

Restons solidaires avec les accidentés comme Jeremaine dans cette épreuve et prenons ce récit comme un rappel que sur la route, la prudence doit toujours être notre co-pilote, même dans l’exaltation d’une nouvelle acquisition. Que cette histoire soit une piqûre de rappel pour chacun·e d’entre nous : les surprises (bonnes comme mauvaises) sont au tournant et la sécurité doit toujours primer !

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires